Publicité
Culture

Le meilleur de la culture scientifique – septembre 2018

29-08-2018

Photo: Philippe Marois

Voici ce qui a retenu l’attention de notre journaliste dans le monde culturel: un balado qui documente l’une des simulations de mission sur Mars menée par la NASA, une émission sur la faune urbaine, un documentaire radio sur l’Alzheimer, un spectacle Du big bang à la double hélice ainsi que deux suggestions de livres.​ 

ÉCOUTER

Comme sur Mars
Aimeriez-vous savoir à quoi ressemble la dynamique entre
6 étrangers isolés pendant 365 jours dans un dôme avec comme seule fenêtre sur le monde extérieur un accès Internet limité à Wikipédia et aux courriels ? Il vous faut alors plonger dans The Habitat, un balado qui documente l’une des simulations de mission sur Mars menée par la NASA sur un champ de lave d’Hawaï. Six cobayes ont accepté de s’enrôler dans cette folle expérimentation. Flirts, ennui, disputes : The Habitat raconte leur quotidien au fil de sept demi-heures passionnantes, en utilisant les enregistrements fournis par l’équipage et des archives sonores de « vraies » missions spatiales. On constate à quel point envoyer des humains sur Mars est une opération complexe, et que l’imprévisibilité d’une telle entreprise est l’une des variables les plus difficiles à contrôler.

The Habitat, sept épisodes de 30 minutes, en anglais. gimletmedia.com/the-habitat.

 

Louis Larose

Rats des villes
Contrairement à ce qu’en disent les mauvaises langues, il n’y a pas que du béton en ville ! Toute une faune peuple les arbres devant les quadruplex et les dessous de balcon des jumelés. La cohabitation n’est pas toujours des plus faciles entre les humains et leurs petits voisins à poils comme les écureuils, les ratons et les mouffettes. Pour démystifier ces animaux qui habitent si près, mais qui nous sont si étrangers, l’émission Louis et la faune urbaine propose d’accompagner Louis Larose et son équipe qui observent les nuisances animales dans un contexte urbain. Parfait pour devenir moins bête devant la nature.

Louis et la faune urbaine, en ondes les jeudis 19h30, dès le 6 septembre, à UnisTV.

 

Photo: Philippe Marois

L’alzheimer, de l’intérieur
Un demi-million de Canadiens est atteint d’alzheimer, une maladie qui affecte la mémoire, et dont l’évolution sur plusieurs années chamboule l’univers de l’entourage du malade. Dans le documentaire radio Fais ce qui est le mieux pour moi – une série pour apprivoiser la maladie d’Alzheimer, réalisée par le journaliste Philippe Marois, l’animatrice Marie-France Bazzo s’intéresse à cette maladie dont sa mère est atteinte. Elle a rencontré des scientifiques, des spécialistes, des proches aidants et a recueilli un grand nombre de bouleversants témoignages révélant vulnérabilité et bonté. Au fil des quatre épisodes, elle nous entraîne dans les divers stades de dégénérescence. Un documentaire éclairant et rempli de ressources, dans lequel Marie-France Bazzo se livre en toute intimité. Elle réussit à faire ressortir l’amour de toutes ces histoires crève-cœur.

Fais ce qui est le mieux pour moi – une série pour apprivoiser la maladie d’Alzheimer, sur les ondes d’ICI Radio-Canada Première, à partir du 7 septembre, 21h, et les trois vendredis suivants: 14, 21, 28 septembre, même heure.

 

LIRE

La force du mental
Passer 30 jours, en solitaire, dans chacun des
4 milieux les plus extrêmes de la planète, c’est le défi que s’est lancé l’explorateur franco-suisse Christian Clot dans son projet Adaptation. Il a notamment traversé un désert iranien, plombé par des températures de 70 °C, ainsi que les monts de Verkhoïansk, en Sibérie, où la température à l’intérieur de sa tente a atteint un brutal -55 °C. Son livre Au cœur des extrêmes raconte les défis de cette incroyable aventure qu’il a entreprise afin de tester les capacités d’adaptation de l’être humain. Ça se lit comme un roman, mais dans le confort de ses pantoufles; le lecteur manque de souffle au même rythme que l’explorateur, lorsque ce dernier repousse les limites de l’endurance et affronte la peur ainsi que l’isolement. Il nous enseigne au passage que l’humain n’est pas fait en guimauve.

Au cœur des extrêmes, Christian Clot, Éditions Robert Laffont, 306 p.

 

Succomber au pouvoir d’attraction
Si nous avons les roses, le parfum, le rhythm and blues et la blanquette de Limoux pour créer une ambiance propice à la séduction, les animaux ont eux aussi tout un attirail pour courtiser leur partenaire, offrant des sérénades, exécutant des pas de danse et affichant leurs plus belles couleurs. Mais sur quoi se base la loi de l’attraction dans le règne animal ? Le cerveau des bêtes a-t-il développé un sens de l’esthétique ? Dans A Taste for the Beautiful : the Evolution of Attraction, le chercheur américain Michael J. Ryan montre que les animaux perçoivent non seulement les odeurs, mais aussi la symétrie et l’esthétique de constructions dignes des meilleures firmes d’architectes. Les oiseaux, les insectes, les mammifères et les poissons ont une perception de la beauté qui n’est, au final, pas si éloignée de la nôtre.

A Taste for the Beautiful : the Evolution of Attraction, par Michael J. Ryan, Princeton University Press, 208 p.

 

La science lue
Galilée, Einstein, Oliver Sacks, Fernand Seguin et autres Hubert Reeves se partageront la scène lors du spectacle Du big bang à la double hélice présenté par le Festival international de littérature de Montréal. En fait, ils prendront la parole par le biais de leurs écrits qui seront livrés par nulle autre que la voix radiophonique du journaliste et auteur Yanick Villedieu. On pourra observer le lien étroit unissant la science et la littérature, car, à travers l’énergie nucléaire, l’astrophysique ou l’ADN, ces grands scientifiques racontaient et expliquaient le monde dans des textes émouvants, dérangeants et parfois même drôles.

Du big bang à la double hélice, 22 septembre 20 h, au Théâtre Outremont, www.festival-fil.qc.ca.

Publicité

À lire aussi

Culture

Le meilleur de la culture scientifique – Mars 2018

Voici ce qui a retenu l'attention de notre journaliste dans le monde culturel: une balado où l'on se demande si la vie vaut la peine d'être vécue, un documentaire sur le racisme, un livre pour explorer la beauté de l'Univers...
Culture

De l’art solide comme le roc

Découvrez des gravures millénaires grâce à l’exposition virtuelle Des images dans la pierre.
Culture

Le meilleur de la culture scientifique – juin 2019

Des suggestions d'émissions télé, une application et des livres à saveur scientifique.