Publicité
Culture

Un guide pour donner la piqûre

08-09-2020

Image: Shutterstock

Nul besoin d’aller bien loin pour partir en safari : avec Les insectes du Québec et autres arthropodes terrestres en main, la partie de plaisir commence ici et maintenant.

Dans ce livre qu’il a mis trois ans à peaufiner, l’entomologiste Étienne Normandin nous donne tous les outils pour commencer la plus excitante des chasses. Car connaissez-vous vraiment ces colocataires qui habitent les recoins de vos tapis ou les produits mal scellés du garde-manger ? Et ces libellules avec les plus beaux yeux de tout le marais ?

Ce guide d’identification présente plus de 2 350 espèces qui peuplent notre province − qui en compte environ 25 000. « Il serait impossible de faire un guide sur tous les insectes du Québec, on se trouverait avec une vingtaine de pages remplies de points noirs, car plusieurs d’entre eux ne sont pas très distinctifs ! souligne l’auteur à la blague. En entomologie, c’est un défi d’essayer de convaincre les gens de se lancer dans cette science, sachant que les insectes sont bien plus difficiles à identifier que la plupart des êtres vivants − bactéries exclues. »

C’est pourquoi l’ouvrage comprend plusieurs sous-thèmes de référence (d’un coup d’œil, on peut voir, par exemple, les insectes nuisibles et ceux qui sont bénéfiques au jardin). Il comporte également un volet pour s’initier à l’observation et à la capture des bestioles jusqu’à la création de sa propre collection. « Pour un jeune, élever, toucher, s’occuper d’insectes, c’est une partie très importante du contact avec ces animaux et avec la nature en général. La connexion passe par la proximité et je souhaitais que cette idée soit au cœur du guide », indique Étienne Normandin. Lui-même est devenu passionné des petits animaux invertébrés à l’adolescence, après avoir convaincu ses parents d’adopter non pas un golden retriever, mais un élevage de papillons de nuit, des polyphèmes d’Amérique.

La majorité des spécimens illustrés viennent de la collection entomologique Ouellet-Robert, de l’Université de Montréal, dirigée par l’auteur. Celui-ci est ensuite parti à la chasse pour trouver des spécimens d’insectes à corps mous afin que ces derniers soient représentés dans tout leur éclat (une fois qu’ils sont capturés, le temps leur fait perdre leurs couleurs). Et puisqu’il a un faible pour les abeilles sauvages, il a mis le paquet sur les insectes pollinisateurs − nous fournissant enfin tous les outils pour mieux les apprécier lorsque l’un d’entre eux bourdonnera près de notre verre de bière.

Les insectes du Québec et autres arthropodes terrestres, par Étienne Normandin, Les Presses de l’Université de Montréal, 612 p.

Publicité

À lire aussi

Culture

Le meilleur de la culture scientifique – octobre-novembre 2019

Voici ce qui a retenu l’attention de notre journaliste dans le monde culturel: documentaires inspirants et livres scientifiques qui raviront les mordus de science.
Culture

Le meilleur de la culture scientifique – septembre 2018

Voici ce qui a retenu l'attention de notre journaliste dans le monde culturel ce mois-ci.
Culture

Le meilleur de la culture scientifique – Mars 2018

Voici ce qui a retenu l'attention de notre journaliste dans le monde culturel: une balado où l'on se demande si la vie vaut la peine d'être vécue, un documentaire sur le racisme, un livre pour explorer la beauté de l'Univers...