Publicité
Technologie

Court-circuiter les acouphènes

09-01-2018

Image: Susan Shore

Un traitement expérimental soulage des personnes atteintes d’acouphènes grâce à l’administration de faibles chocs électriques.

Quand les oreilles cillent, le cerveau surchauffe. Problèmes de concentration, troubles du sommeil, dépression, anxiété : les acouphènes, ces sifflements ou bruits « parasites » qui affectent environ une personne sur 10, ont un impact considérable sur la qualité de vie.

Pour y remédier, une équipe de l’Université du Michigan a conçu un appareil qui, testé chez une vingtaine de patients, a diminué l’intensité des acouphènes. Grâce à des écouteurs (dans les oreilles) et des électrodes (sur la nuque), l’instrument administre des sons et de faibles chocs électriques selon une séquence précisément réglée. À raison de 20 minutes par jour pendant un mois, la thérapie expérimentale a engendré des améliorations persistantes, selon l’article publié dans Science Translational medicine.

Les acouphènes ont pour origine une zone située à la base du cerveau, appelée le « noyau cochléaire dorsal », où convergent les informations relayées par différents sens. Des neurones y analysent les signaux transmis par le nerf auditif, mais aussi ceux déclenchés par des sensations de pression, de chaleur ou de douleur. Chez les personnes qui souffrent d’acouphènes, les différents signaux s’entremêlent.

Le nouveau dispositif a réussi à briser cette synchronisation anormale des signaux nerveux dans le noyau cochléaire dorsal en stimulant l’ouïe et le toucher à la fois. L’équipe américaine a choisi une cohorte de patients qui pouvait moduler le timbre ou l’intensité des acouphènes en écrasant la mâchoire, tirant la langue ou étirant le cou – c’est le cas pour plus de la moitié des gens qui sont pris avec ce ver d’oreille.

L’apparition d’acouphènes peut être provoquée par une surexposition à des sons forts, mais aussi par des coups à la tête, au cou, ou des abcès dentaires. Jusqu’à maintenant, aucun traitement n’arrive à en débarrasser les patients efficacement.

 

Publicité

À lire aussi

Technologie

L’écureuil: le pire ennemi en matière de cybersécurité

La plus grande menace à la cybersécurité? Les animaux!
Technologie

Oublier ses blessures grâce à la réalité virtuelle

Une équipe du CHU Sainte-Justine teste l'efficacité des jeux de réalité virtuelle pour apaiser les douleurs des enfants grands brûlés.
Technologie

Adapter les infrastructures routières au climat nordique

Au Québec, les précipitations de neige et de pluie avoisinent les 1 000 mm. La température peut varier de 20°c en une seule journée. Le climat pèse lourd sur les infrastructures routières.
Québec Science 25-09-2012