Publicité
Technologie

Les fermes solaires flottantes poussent en Chine

08-06-2017

La Chine vient d’actionner l’interrupteur de la plus grande centrale solaire flottante au monde – du moins, pour l’instant.

Construite par la société chinoise Sungrow, leader mondial en convertisseur solaire, l’installation aux dimensions pharaoniques de 800 000 m2 (soit 100 terrains de soccer environ!) a été activée à la mi-mai à proximité de la ville de Huainan, dans l’est de la Chine.

Ironiquement, la centrale flottante est installée sur le site d’une mine de charbon désaffectée, puis inondée. Comme l’écrivait Le Point en décembre dernier, l’empire du Milieu était le plus grand consommateur de charbon au monde en 2016. Ce combustible est responsable d’environ 60 % des émissions polluantes du pays.

Selon Sciences et Avenir, l’érection d’une « ferme solaire » sur un plan d’eau plutôt que sur la terre ferme est bénéfique à plus d’un titre. En plus de sauvegarder des terres bonnes à d’autres usages, cela permet d’améliorer l’efficacité des panneaux solaires, par réverbération de la lumière sur l’eau, et de les refroidir.

Et sur l’eau, il n’y a pas d’obstacles qui viennent porter ombrage aux panneaux solaires…

Avec sa capacité de 40 mégawatts, cette centrale solaire flottante est suffisamment puissante pour alimenter en électricité environ 15 000 foyers, rapporte le South China Morning Post, un média chinois. Cela en fait la plus grande installation du genre au monde – pour l’instant du moins.

En juin, dernier, l’entreprise Sungrow a annoncé que des travaux étaient en cours pour la construction d’une nouvelle centrale flottante d’une capacité de 150 mégawatts. Cette dernière sera située dans la même région que l’actuelle.

Photo : Sungrow Power Supply Co., Ltd

Publicité

À lire aussi

Technologie

Des capteurs dans le nid des tortues

La nouvelle entreprise NestingSafe veut faire entrer le suivi et la protection des nids de tortues dans l'ère 2.0.
Technologie

La réalité augmentée pour former les médecins

CAE Santé a lancé le premier simulateur d’accouchement à utiliser la réalité augmentée de Microsoft Hololens pour former le personnel médical à faire face à des scénarios d’accouchement problématiques.
Marine Corniou 26-01-2018
Technologie

Effets spéciaux: copier les lois de la nature

Robin Tremblay l’affirme sans hésiter : humains mis à part, la barrière du réalisme a été franchie par les artisans des effets spéciaux....
Marine Corniou 18-11-2018