Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Facebook VQ  velo.qc.ca 
10 découvertes 2015

[4] Bientôt, moins de bébés prématurés

Médecine | Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine
30/11/2015
Les naissances avant 37 semaines sont liées à une inflammation précoce des voies utérines. Des chercheurs ont mis au point une molécule qui inhibe ce processus. 

À l’unité des naissances du CHU Sainte-Justine, à Montréal, les réceptionnistes ont l’habitude d’accueillir certaines futures mamans terriblement stressées. Leur grossesse n’est pas encore arrivée à terme, que des symptômes se manifestent déjà: contractions, crampes, saignements importants, pression pelvienne, douleurs lombaires, etc.
Entre 5% et 15% des bébés naissent trop tôt et la prématurité constitue la première cause mondiale de décès chez les nouveau-nés. Heureusement, cette situation pourrait être bientôt de l’histoire ancienne, grâce à une toute nouvelle molécule qui empêcherait les bébés de se pointer un peu trop tôt le bout du nez. Cette molécule, on l’a baptisée «101.10».
Développée par l’équipe du néonatologiste Sylvain Chemtob, chercheur au CHU Sainte-Justine et auteur principal de l’étude, 101.10 prévient la prématurité. Déjà, elle a donné des résultats plus que concluants chez la souris. «Notre molécule fonctionne à de faibles concentrations avec une grande efficacité», s’enthousiasme Christiane Quiniou, associée de recherche. (...)

Lire la suite dans le numéro de janvier-février 2016.
 




Partagez  


Découvrez les découvertes de l'année 2015