Publicité
Encyclo

Le père de la théorie de l’évolution

21-08-2015

À l’âge de 22 ans, le jeune Charles Darwin embarque à bord du navire Beagle comme naturaliste. Cette fantastique opportunité déterminera toute sa carrière scientifique. Darwin serait-il devenu l’un des naturalistes les plus connus sans ce voyage autour du monde ?

Le 12 février 1809, Charles Darwin vient au monde au sein d’une famille anglaise aisée. D’une grande curiosité il s’intéresse très vite à l’entomologie, la poésie, la peinture, la chimie et la pratique médicale. Guidé par les choix de son père, il étudie d’abord la médecine à l’Université d’Édimbourg en Écosse. Peu intéressé par les études, Darwin n’a pas perdu son temps pendant ces trois années où il y apprend à naturaliser des animaux et se familiarise avec les théories de Lamarck. Il décroche quelques années plus tard un baccalauréat en art. Des aptitudes artistiques qui se percevront dans ses dessins naturalistes tout au long de sa carrière.

La date du 27 décembre 1831 marque un tournant dans la vie du jeune homme. Charles Darwin embarque sur le Beagle, un bateau destiné à réaliser des relevés cartographiques. En tant que naturaliste, Darwin a pour mission de récolter des échantillons, d’observer les animaux, de collecter des fossiles…

Les îles du Cap-Vert dans l’Océan Atlantique sont la première d'une longue série d'escales. Au Brésil, le scientifique s’aventure dans la forêt où il s’émerveille de la diversité et de la beauté de la nature, mais où aussi il dénonce l’esclavage des noirs. En Terre de Feu, il s’ébahit devant les différences qu’il observe entre les peuples sauvages et civilisés. C’est sur l’archipel des Galápagos qu’il mène sa célèbre étude sur les pinsons. Le naturaliste remarque que sur les îles où les graines sont grosses, les oiseaux ont de plus gros becs. Conséquence d’une adaptation à l’environnement ? Il continue son périple dans les eaux du Pacifique puis dans l’Océan Indien avant de retourner à son point de départ le 2 octobre 1836, après 57 mois de voyage !

À son retour, Charles Darwin s’entoure de spécialistes pour étudier les échantillons rapportés de son voyage. Pendant plusieurs années, le cerveau du naturaliste est en ébullition. S’appuyant sur les recherches de ses prédécesseurs et sur ses découvertes, il publie en 1857, plus de 20 ans après son retour sur la terre ferme, le livre qui l’a rendu célèbre : L’origine des espèces. L’idée d’évolution des espèces n’est pas nouvelle. Néanmoins, la théorie de Darwin a de la valeur aux yeux des autres scientifiques, car il a fait ce que personne n’avait fait, apporter des preuves scientifiques et proposer un mécanisme à l'évolution, celui de la sélection naturelle. Il essuie évidemment des critiques, mais depuis le début des années 1840 le naturaliste vit une existence retirée au côté de sa femme et de ses enfants à cause de sa santé fragile.

À sa mort en 1882, Darwin nous a laissé un précieux héritage. De nombreux scientifiques ont continué ses travaux et de ceux-là est née la théorie synthétique de l’évolution que l’on connait aujourd’hui.

Publicité

À lire aussi

Encyclo

Mercure et ses failles

Pour observer la planète Mercure, il faut littéralement se lever de bonne heure! Mercure est visible tout juste avant le lever du Soleil, mais pour une très courte période de temps. Si tu la rates, tu peux toutefois te reprendre tout juste après le coucher du Soleil.
Québec Science 08-05-2014
Encyclo

De l’air jusqu’à tes protéines

Ton corps a besoin d'azote. Il y en a plein dans l'air, mais tu ne peux pas l'utiliser: il doit passer par le sol et se faire transformer par des bactéries pour que tu puisses l'inclure par ton alimentation.
Québec Science 13-05-2016
Encyclo

Vers une sixième extinction ?

Tigre de Bali, rhinocéros noir, aigle de Hasst. Des espèces que tu n’auras jamais la chance de croiser, même dans un zoo ! Tout simplement parce qu'elles sont toutes disparues.
Québec Science 30-09-2014