Publicité
Encyclo

Le réseau des réseaux

08-05-2014

De nos jours, à peu près tout le monde connaît Internet. Son nom est une contraction des termes anglais international network, qui signifient « réseau international ». Internet est donc une immense toile qui relie des milliers de plus petits réseaux d’ordinateurs. Il permet à des utilisateurs des quatre coins de la planète d’échanger de l’information, du courrier électronique et des programmes. Grâce à Internet, les ordinateurs communiquent entre eux.

À l’aide d’un appareil appelé modem, on peut se brancher par fibre optique ou par câble électrique. Selon le cas, les signaux numériques produits par l’ordinateur sont alors transformés en impulsions lumineuses ou électriques selon un code qui constitue la langue des ordinateurs : le code binaire. Ces impulsions voyagent jusqu’au modem d’un autre ordinateur, qui décode alors les informations reçues.

La création d’Internet remonte aux années 60. À cette époque, une équipe de chercheurs financée par l’armée américaine tente de construire un réseau informatique capable de résister à une éventuelle attaque nucléaire. Le projet porte alors le nom d’Arpanet. Dès les années 80, les universités nord-américaines se joignent au réseau Internet. Les scientifiques voient en cette nouvelle technologie un moyen privilégié d’échanger de l’information.

C’est au début des années 90 qu’Internet connaît le succès auprès du grand public. Le système est alors de plus en plus simple et efficace. Internet est à la portée de tous. Plus besoin d’être un scientifique… ou un militaire !

Sur le même sujet : 

Parler à la vitesse de la lumière
D
es informations hyper-liées
P
lus que de simples livres
U
ne toile d’araignée mondiale

Publicité

À lire aussi

Encyclo

Quand la vie s’allume

Quelques espèces animales et certains micro-organismes ont la capacité de produire leur propre lumière. Par quelle magie ?
Québec Science 21-09-2017
Encyclo

Gonflés, ces coussins !

Le mécanisme des coussins gonflables est plutôt simple : des capteurs détectent la forte décélération que provoque la rencontre d’un obstacle. Le choc d’une voiture qui frappe un mur à 20 km/h suffit.
Québec Science 11-05-2014
Encyclo

Des parasites manipulateurs

Perchée en haut d’une brindille, une fourmi attend patiemment qu’un mouton vienne l’avaler par mégarde en broutant son repas. Derrière ce comportement aberrant se cache un parasite manipulateur.
Québec Science 27-05-2016