Publicité
Encyclo

Voler de ses propres ailes

26-03-2018

Image: Pixelchaos@depositphotos.com

Qui n’a pas déjà rêvé de s’élancer dans le ciel comme un oiseau ?… ou un insecte ?… ou une chauve-souris ?… ou un ptérosaure ? La capacité de voler, bien que remarquable, est apparue plus d’une fois dans l’histoire de l’évolution, et les oiseaux sont loin d’avoir été des précurseurs.

Contrairement au planage, qui équivaut à une chute contrôlée, le vol battu permet de combattre la gravité en générant les forces nécessaires pour maintenir la vitesse et l’altitude. Cette adaptation procure de nombreux avantages : échapper aux prédateurs, parcourir de grandes distances à la recherche de nourriture ou de partenaires, migrer, etc.

Les insectes sont les premiers à avoir développé la capacité de voler, il y a environ 350 millions d’années. La manière dont le vol a évolué reste cependant incertaine. Les ailes correspondraient à des segments d’exosquelette ou de branchies modifiées qui auraient d’abord joué un rôle de protection, de régulation de la température, de camouflage et peut-être même de séduction. Elles auraient ensuite servi à flotter, planer ou voguer, jusqu’à ce que la musculature soit assez développée pour permettre l’envol.

Près de 120 millions d’années plus tard sont apparus les premiers vertébrés volants : les ptérosaures. Parmi ces contemporains des dinosaures, on compte les plus grands animaux volants ayant jamais existé. Les ailes de quelques espèces auraient atteint une envergure d’une dizaine de mètres ! Même si on ne connait pas exactement la mécanique du vol et du décollage de ces reptiles géants, ceux-ci partagent plusieurs similitudes avec les oiseaux modernes, notamment des os creux qui allègent le squelette ainsi qu’un grand sternum pour ancrer les puissants muscles pectoraux qui font battre les ailes.

Le vol actif est ensuite apparu une deuxième fois chez les reptiles avec les premiers oiseaux. Le moment et les circonstances exacts sont encore débattus. L’un des plus vieux oiseaux connus, l’Archaeopteryx, a vécu il y a 150 millions d’années. On ne sait cependant pas s’il pouvait voler activement ou uniquement planer. Finalement, les derniers à avoir acquis la capacité de voler sont les mammifères, plus précisément les chauves-souris, il y a de cela 60 millions d’années.
 

Publicité

À lire aussi

Encyclo

Tirer à blanc

Au cours des quatre dernières décennies, la quantité de spermatozoïdes dans le sperme des occidentaux a chuté de 60%. Court-on vers la catastrophe? Et à qui la faute?
Québec Science 04-08-2017
Encyclo

Du sucre, des bactéries, des caries

Les petits délices sucrés que tu affectionnes pendant les fêtes sont aussi appréciés par les bactéries qui vivent dans ta bouche. Elles causent alors l’une des maladies infectieuses les plus répandues dans le monde : la carie.
Québec Science 10-01-2020
Encyclo

Une immense forêt

Située en Amérique du Sud, l’Amazonie est une région aussi vaste que riche. Elle est traversée par le fleuve Amazone et ses affluents. Elle couvre un immense territoire d’environ six millions de kilomètres carrés, partagé entre neuf pays.
Québec Science 09-05-2014