Publicité
Environnement

L’air climatisé pourrait rendre le climat encore plus chaud

05-07-2018

Les effets de l’air conditionné, gourmand en énergie produite par des centrales électriques au charbon, exacerbent le réchauffement climatique et dégradent la qualité de l’air, selon une étude publiée dans PLOS Medicine.

Dans un monde qui deviendra de plus en plus chaud, de nombreux pays ont recours à l’air conditionné pour rafraîchir les magasins à grande surface, les édifices à bureaux, les écoles, les maisons, etc. Mais ce confort a un prix : il contribue à accentuer le phénomène de réchauffement climatique, car produire cet air froid est énergivore.

Cette « demande croissante d’électricité fournie par les centrales qui brûlent des combustibles fossiles augmentent du même coup les émissions nocives » comme le dioxyde d’azote et le dioxyde de soufre, selon des chercheurs de l’université Wisconsin–Madison, aux États-Unis.

Ils ont publié récemment leurs résultats dans le journal PLOS Medicine. Seulement dans l’est des États-Unis, les chercheurs prévoient «1 000 décès supplémentaires chaque année en raison des niveaux élevés de la pollution de l’air causée par l’utilisation accrue de combustibles fossiles pour refroidir les édifices ».

Jonathan Patz, un des auteurs de l’étude, indique que les vagues de chaleur continueront de s’intensifier. « Si nous persistons à compter sur les centrales électriques au charbon pour une partie de notre électricité, chaque fois que nous allumons la climatisation, nous allons encrasser l’air et engendrer encore plus de maladies et même de morts. »

Les chercheurs ont procédé à des simulations pour calculer la pollution de l’air et son impact sur la santé lors des périodes de canicule avec et sans l’utilisation de l’air conditionné. Dans leur scénario, ils ont constaté qu’en 2069, une hausse des concentrations de particules fines (+3,8%) et d’ozone (+6,7%) serait directement attribuable à la climatisation.

La solution selon l’équipe de chercheurs? Passer à des sources d’énergie durables comme l’énergie solaire et éolienne pour refroidir nos habitations. Ici, au Canada, « 10% de l’électricité est produite à partir du charbon », selon Ressources naturelles Canada. Le gouvernement a d’ailleurs annoncé en 2016 l’élimination progressive de ces centrales situées notamment en Alberta et en Ontario d’ici 2030 pour les remplacer par des sources d’énergie plus propres.

Publicité

À lire aussi

Environnement

SOS forêt urbaine

Les arbres qui peuplent les rues des villes influencent directement la santé de ceux qui y habitent, soutient Alain Paquette de l’UQAM.
Maxime Bilodeau 29-06-2017
Environnement

Améliorer le stockage des énergies vertes

Les voitures électriques disponibles sur le marché ont une autonomie qui dépasse rarement les 300 km. Il reste à améliorer leur performance.
Québec Science 06-11-2012
Environnement

Les étangs bruns de l’Arctique libèrent du gaz à effet de serre

Le paysage arctique change drastiquement avec le réchauffement climatique, créant des étendues d'eau brunâtre qui libèrent des gaz à effet de serre.
Annie Labrecque 06-03-2018