Publicité
Environnement

Des nuits trop courtes avec les changements climatiques ?

30-05-2017

Des nuits trop chaudes, surtout en été, qui nuisent à la qualité du sommeil : voici un effet probable du réchauffement climatique, selon des chercheurs américains.

Dans une étude publiée dans Science Advances, ils prévoient que d’ici à 2050, on comptera en moyenne environ six « mauvaises » nuits de plus par mois par 100 Américains, si le réchauffement climatique se poursuit au rythme actuel.

Ces nuits avec un nombre d’heures de sommeil insuffisant se vivraient généralement l’été et toucheraient particulièrement les personnes à faible revenu (qui n’ont pas l’air climatisé) et les gens âgés.

Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs ont analysé les résultats d’un sondage sur la qualité des nuits de sommeil auquel ont répondu 765 000 personnes habitant aux États-Unis entre 2002 et 2011. Ils ont couplé ces résultats avec les températures enregistrées ces nuits-là dans leurs secteurs de résidence.

Pour faire leurs prédictions, les chercheurs ont ensuite utilisé les projections de la NASA qui se basent sur 21 modèles de changements climatiques.

Résultat: en 2099, on devrait compter 14 nuits de plus par mois avec un nombre d’heures de sommeil insuffisant par 100 individus! Car la température du corps comme la température ambiante influencent considérablement la qualité du sommeil.

Un manque d’heures dans les bras de Morphée est susceptible d’augmenter les risques de tomber malade et de souffrir de maladies chroniques. De trop courtes nuitsaffectent aussi le fonctionnement psychologique et contribuent à l’apparition de dépressions, et nuisent aux fonctions cognitives en réduisant la mémoire, l’attention et la rapidité à traiter l’information. Déjà, environ un tiers des Américains interrogés ont rapporté avoir des difficultés à dormir.

Publicité

À lire aussi

Environnement

Une forêt pour cacher les erreurs du passé

À Chapais, petite ville du Nord-du-Québec, l’industrie minière a laissé des cicatrices dans le paysage. Espoir: un chercheur aurait trouvé la recette pour aider la nature à reprendre ses droits.
Joël Leblanc 25-10-2013
Environnement

Embouteiller du brouillard pour l’étudier

Les scientifiques veulent comprendre comment ces nuages au sol se forment et disparaissent.
Annie Labrecque 08-01-2019
Environnement

À la sauvegarde des plantes de notre assiette

Des scientifiques des États-Unis, du Canada et de la Colombie s’inquiètent de la disparition d’espèces du règne végétal.
Annie Labrecque 31-05-2019