Publicité
Environnement

Les lacs nord-américains deviennent salés

11-04-2017

Les routes se développent de plus en plus et le sel qu’on y étale pour faire fondre la neige et la glace ne serait pas sans conséquences pour l’environnement. Les lacs d’eau douce nord-américains sont en train de devenir de plus en plus salés, d’après une étude publiée dans Proceedings of the National Academy of Sciences.

La recherche a porté sur 371 lacs de plus de quatre hectares situés principalement dans les régions de l’Ontario, du Vermont, du Maine, du New Hampshire, du Massachusetts, de New York, du Connecticut, du Michigan, du Rhode Island, du Minnesota et du Wisconsin. Après des tests réalisés sur une période de 10 ans, il appert que 44% de ces lacs subissent une salinisation à long terme.

«Ces résultats sont probablement une sous-estimation du problème de salinisation parce que plusieurs régions où il y a une grande application de sel sur les routes comme le Québec et les provinces maritimes au Canada n’avaient pas de données à long terme disponibles», affirme Sarah Bartlett, étudiante aux cycles supérieurs à l’Université du Wisconsin-Milwaukee et coauteure de l’étude.

C’est la première analyse à grande échelle du taux de sel dans les lacs d’eau douce en Amérique du Nord. Elle a été menée par une équipe de 15 chercheurs liés au Global Lake Ecological Observation Network (GLEON) Fellowship Program, basé au New Hampshire, mais ouvert aux étudiants internationaux.

Depuis les années 1940, l’utilisation du sel pour garder les routes praticables l’hiver a grandement augmenté. Chaque année, on étend environ 23 millions de tonnes métriques de produits de déglaçage à base de chlorure de sodium en Amérique du Nord. Une grande partie de ce sel se retrouve dans les eaux souterraines, les lacs et les rivières à proximité.

Une forte concentration en chlorure dans les cours d’eau modifie la biodiversité et peut causer un déclin de la population de plusieurs espèces aquatiques.

Publicité

À lire aussi

Environnement

Une immense île de pierre ponce à la dérive

Début août, plusieurs navigateurs aperçoivent un paysage inusité à l’horizon: une large étendue de pierres ponces flottant à la surface de l’eau. Quel est ce phénomène?
Annie Labrecque 03-09-2019
Environnement

Retrouver nos rivières cachées

Le projet Bleue Montréal vise à ramener l’eau au cœur du paysage urbain, en exhumant des ruisseaux enfouis depuis plus d’un siècle.
Marine Corniou 24-08-2017
Environnement

Trop de phosphore dans nos cours d’eau

Quelle quantité de phosphore un sol peut-il emmagasiner avant d'en déverser de manière accrue dans les cours d’eau? Une étude avance des chiffres.