Publicité
Environnement

Méduses: une invasion

22-05-2013

Depuis 36 ans, beau temps mauvais temps, Mario Déraspe, de Gros-Cap aux Îles-de-la-Madeleine, sillonne le golfe Saint-Laurent à bord de son bateau, le Maxime DII. Et depuis quelques années, le long des côtes, le pêcheur fend une mer de plus en plus chargée d?assiettes gélatineuses, d?un bleu violet et garnies de «petits fils qui pendent à la traîne». Surtout au milieu de l?été, lorsque l?eau est plus chaude. Ces petites masses se prennent dans ses filets et ses casiers de homard. «Je déteste ça!» dit le marin qui les rejette à la mer.


Crédit photo: Alexander Semenov

À l?autre bout du monde, les pêcheurs japonais sont moins chanceux. Ils attrapent dans leurs filets des méduses géantes, de la taille d?un lutteur de sumo, qui prolifèrent aussi de façon alarmante. En 2009, en­traînés par le poids de leurs prises, au moins deux petits bateaux de pêche ont sombré. Même le fleuron de la marine états-unienne, le porte-avions ultramo­derne USS Ronald Reagan, a eu maille à partir avec les méduses. En 2006, le navire a été cloué au port de Brisbane, en Australie, après que de l?eau de mer chargée de gélatine bleue a été siphonnée dans le système de refroidissement de ses puissants moteurs.

Un peu partout sur la planète, dans les mers arctiques ou tropicales, on s?inquiète du foisonnement des méduses. Une étude menée à l?université de Colombie-Britannique, publiée en mai 2012, a démontré une augmentation du nombre de méduses dans 62% des régions analysées incluant l?Asie de l’est, la mer Noire, la Méditerranée, Hawaii, l’Antarctique et la côte est des États-Unis.

Lire la suite dans notre numéro de juin-juillet 2013

 

Publicité

À lire aussi

Environnement

La France bannira la vaisselle en plastique en 2020

Exit les pique-niques polluants. Les verres et assiettes jetables devront être composés de matières biosourcées.
Environnement

Cri d’alarme des scientifiques pour tenter de sauver la planète

La destruction de l’environnement inquiète plus que jamais les scientifiques qui ont mis à jour leur avertissement à l’humanité lancé il y a 25 ans.
Martine Letarte 14-11-2017
Environnement

Les mégots, hautement toxiques pour les crustacés

Enterrer discrètement son mégot dans le sable parce que la poubelle est trop loin est un geste plus nocif qu’il n’y paraît.
Marine Corniou 15-05-2018