Publicité
Environnement

Une nouvelle aire protégée au Nunavut

13-10-2017

Située au nord de l’île de Baffin, Tallurutiup Imanga (ou détroit de Lancaster) deviendra la plus grande aire marine protégée du Canada, à l’abri de l’exploration gazière et pétrolière.

Cette région du Nunavut équivaut à deux fois la superficie de la Nouvelle-Écosse. Les limites de l’aire de conservation ont été annoncées en août dernier par le gouvernement fédéral et la Qikiqtani Inuit Association qui militait pour sa création depuis des années.

Outre un refuge d’oiseaux migrateurs, la zone abrite de larges populations de narvals, de bélugas, de phoques, de morses, d’ours blancs et de baleines boréales. La zone s’étendra depuis le sommet du plus haut des glaciers jusqu’aux eaux les plus profondes, précise l’entente.

Le projet, qui fait plus que doubler la superficie des eaux maritimes protégées du Canada, ne sera toutefois formalisé qu’à la conclusion d’une autre entente, celle-là portant sur les répercussions et les avantages pour les Inuits.

Publicité

À lire aussi

Environnement

Peut-on qualifier le CO2 de « polluant »?

Maxime Bernier a déclaré que le CO2 n'était pas un polluant. Il n'a pas tort, mais... Explications avec Alain Bourque, d'Ouranos.
Marine Corniou 26-10-2018
Environnement

Hausse du niveau des mers: 2 mètres d’ici 2100

Avec une montée de 8 mètres, une partie de Québec et des villes autour du Lac Saint-Pierre seraient sous l’eau.
Annie Labrecque 07-06-2018
Environnement

Pétrole: prudence…

Exploration et exploitation des hydrocarbures ne vont pas de soi dans un écosystème comme celui du Saint-Laurent.
Joël Leblanc 21-07-2016