Publicité
Environnement

Une nouvelle aire protégée au Nunavut

13-10-2017

Située au nord de l’île de Baffin, Tallurutiup Imanga (ou détroit de Lancaster) deviendra la plus grande aire marine protégée du Canada, à l’abri de l’exploration gazière et pétrolière.

Cette région du Nunavut équivaut à deux fois la superficie de la Nouvelle-Écosse. Les limites de l’aire de conservation ont été annoncées en août dernier par le gouvernement fédéral et la Qikiqtani Inuit Association qui militait pour sa création depuis des années.

Outre un refuge d’oiseaux migrateurs, la zone abrite de larges populations de narvals, de bélugas, de phoques, de morses, d’ours blancs et de baleines boréales. La zone s’étendra depuis le sommet du plus haut des glaciers jusqu’aux eaux les plus profondes, précise l’entente.

Le projet, qui fait plus que doubler la superficie des eaux maritimes protégées du Canada, ne sera toutefois formalisé qu’à la conclusion d’une autre entente, celle-là portant sur les répercussions et les avantages pour les Inuits.

Publicité

À lire aussi

Environnement

Retrouver nos rivières cachées

Le projet Bleue Montréal vise à ramener l’eau au cœur du paysage urbain, en exhumant des ruisseaux enfouis depuis plus d’un siècle.
Marine Corniou 24-08-2017
Environnement

Le pétrole ou les baleines

Une aire marine exceptionnelle de 1 000 km2, au large du cap Gaspé, attend une protection urgente en ces temps de fièvre pétrolière. Elle est fréquentée entre autres par la baleine noire et le rorqual bleu.
Jean-Pierre Rogel 17-02-2014
Environnement

Des nuits trop courtes avec les changements climatiques ?

Avec le réchauffement climatique, les nuits de sommeil auraient tendance à se raccourcir chez bien des gens.
Martine Letarte 30-05-2017