Publicité
Espace

Une autre collision d’étoiles à neutrons détectée

07-01-2020

Vue d’artiste de la fusion GW190425. Source: National Science Foundation/LIGO/Sonoma State University/A. Simonnet

C’est confirmé: un signal d’ondes gravitationnelles détecté le 25 avril 2019 correspond bien à la collision de deux étoiles à neutrons.

C’est seulement la seconde fois qu’un tel événement est décelé par les trois détecteurs de la collaboration internationale LIGO-Virgo.

Ces deux astres massifs situés à environ 520 millions d’années-lumière de la Terre ont tournoyé l’un autour de l’autre avant de fusionner brutalement. Cette danse a  «froissé» le tissu de l’espace-temps, générant des ondes infinitésimales, les ondes gravitationnelles, qui ont pu être détectées.

Contrairement à la première fusion d’étoiles à neutrons repérée en août 2017, celle-ci n’a pas pu être observée dans le spectre de la lumière visible. Pour autant, l’événement a déjà permis aux astronomes d’enrichir leurs connaissances sur ce type d’étoiles.

Pour en savoir plus sur l’étude des ondes gravitationnelles, lisez notre reportage: Ondes gravitationnelles: coup de fouet pour l’astronomie.

Publicité

À lire aussi

Espace

Autant de planètes que d’étoiles

Notre galaxie, la Voie lactée, compterait environ 200 milliards de planètes! Au moins autant que d'étoiles!
Marine Corniou 01-03-2012
Espace

Une exoplanète deux fois plus grosse que la Terre

Une étudiante à la maîtrise à l’Université de Montréal a découvert l’exoplanète Wolf 503 b.
Annie Labrecque 06-09-2018
Espace

Fusion de galaxies: les astronomes observent des trous noirs juste avant leur collision

Des astronomes de l’université du Maryland ont assisté au spectacle grandiose de la fusion de plusieurs galaxies et de leurs trous noirs centraux.
Marine Corniou 05-12-2018