Publicité
Espace

Combat stellaire: une géante rouge engloutit sa voisine

06-02-2020

Crédit: ALMA (ESO/NAOJ/NRAO), Olofsson et al. Remerciement: Robert Cumming

Quand deux étoiles fusionnent, c’est explosif! En témoigne cette image colorée qui montre les enveloppes de gaz expulsées par deux étoiles ayant fusionné en un seul astre (le point vert lumineux au centre). Ce système stellaire, baptisé HD101584, est localisé dans la constellation du Centaure et a été observé par le télescope ALMA, au Chili. Des données complémentaires de l’APEX (un télescope de 12 mètres de diamètre observant dans les longueurs d’ondes millimétrique et submillimétrique) ont permis d’obtenir l’image finale.

« L’une des deux étoiles est devenue si volumineuse qu’elle a englouti l’autre qui, à son tour, a tournoyé en direction son compagnon, l’obligeant à expulser ses enveloppes externes », peut-on lire dans un communiqué de l‘Observatoire Européen Austral (ESO).

Sur l’image, les couleurs représentent la vitesse, s’échelonnant du bleu – le gaz se déplaçant le plus rapidement dans notre direction – au rouge – le gaz s’éloignant le plus rapidement dans la direction opposée.

L’observation, fruit d’une collaboration internationale, a fait l’objet d’un article dans la revue Astronomy & Astrophysics.

Elle permet de mieux comprendre les étapes de fin de vie des étoiles de type solaire qui, lorsqu’elles ont consumé tout l’hydrogène composant leur noyau, augmentent de volume et se transforment en géantes rouges. Après avoir perdu les enveloppes externes, seul le noyau subsiste: on parle alors de naine blanche.

Dans ce système stellaire, « alors que l’étoile principale se changeait en géante rouge, son volume a augmenté suffisamment pour absorber sa compagne de masse inférieure. En réponse, l’étoile de plus faibles dimensions a tournoyé en direction du cœur de la géante, sans pour autant entrer en collision avec elle. Cette stratégie se solda par l’explosion de l’étoile géante, la dispersion de ses enveloppes gazeuses externes et la mise à nu de son noyau. » De quoi nous offrir un beau spectacle.

Publicité

À lire aussi

Espace

Une exoplanète deux fois plus grosse que la Terre

Une étudiante à la maîtrise à l’Université de Montréal a découvert l’exoplanète Wolf 503 b.
Annie Labrecque 06-09-2018
Espace

Sommes-nous seuls dans le cosmos?

Grâce aux percées technologiques, ainsi qu'à la volonté de chercheurs et de philanthropes enthousiastes, la quête de la vie extraterrestre est plus que jamais à l'ordre du jour.
Espace

Les nouveaux astronautes canadiens sont connus

Jennifer Sidey et Joshua Kutryk sont les nouveaux astronautes de l'Agence spatiale canadienne.
Québec Science 03-07-2017