Publicité
28-06-2018

Un collectionneur d’art a contacté Québec Science dans le but de faire authentifier «scientifiquement» un tableau attribué à Jackson Pollock. Nous l’avons pris au mot et avons découvert un monde où la science peine à faire sa place.

L’art laisse parfois perplexe, surtout lorsqu’on n’y connaît pas grand-chose. Comment, d’un simple regard, différencier une œuvre prodigieuse d’une toile ordinaire, ou un trait de pinceau génial de celui d’un artiste raté ?

Ce jour-là, justement, personne ne sait quoi penser devant la toile posée sur la table, dans une petite salle de l’École de technologie supérieure (ÉTS), à Montréal.

Les taches de peinture bleu nuit, éparpillées dans un quadrillage de coulures et d’éclaboussures de la même teinte, prennent toutefois une tout autre dimension lorsqu’on déchiffre la grande signature, apposée en bas à droite : Jackson Pollock.

« Vous pouvez le toucher ! » nous lance avec fierté Gilles Bertrand, propriétaire du tableau, qui a organisé la réunion. Mais personne n’ose vraiment y poser ses doigts : si les taches bleues ont bel et bien été lâchées là par l’un des plus grands peintres américains de l’histoire, ce bout de toile est d’une grande valeur. Quinze millions de dollars, estime M. Bertrand.

C’est d’ailleurs pour le prouver que ce collectionneur d’art et ancien policier, dont toute la vie tourne depuis quelque temps autour de cette toile, a contacté Matthew Toews, professeur au Laboratoire d’imagerie, de vision et d’intelligence artificielle de l’ÉTS.

Celui-ci va concevoir un algorithme capable de comparer ce présumé tableau de Pollock à plusieurs œuvres avérées du peintre, histoire de mettre en évidence d’éventuelles similitudes difficiles à déceler à l’œil nu.

Publicité

À lire aussi

Sciences

Domestication du chat: Comment un félin est devenu matou

Ils ont beau être 600 millions dans le monde, les chats domestiques ont longtemps été laissés pour compte par les scientifiques. Leur génome révèle progressivement l’histoire de leur domestication.
Marine Corniou 21-07-2015
Sciences

La planète des microbes

Recenser tous les micro-organismes présents sur terre comme dans les mers, c’est l’ambitieuse mission du Earth Microbiome Project.
Marine Corniou 13-04-2012
Sciences

Des caméléons fluorescents

En plus de pouvoir changer de couleur de peau, plusieurs espèces de caméléons sont fluorescentes !
Martine Letarte 19-01-2018