Publicité
Sciences

Bande d’emplumés!

19-09-2013

Au musée Royal Tyrrell de Drumheller, en Alberta, les chercheurs ont l’habitude de recevoir des appels de résidants des badlands signalant avoir découvert un fossile de dinosaure sur leurs terres.

«Ça arrive bien 5 à 10 fois par été, dit le paléontologue François Therrien. On était en 2008. Nous nous étions même déplacés pour voir les restes d’un spécimen. Sur le moment, nous n’avons rien noté de spécial. Ils appartenaient à un Ornithomimus de quelque 4 m, une espèce bien connue qui présente à peu près la silhouette et la taille des autruches d’aujourd’hui, avec une longue queue.»

Mais une fois au laboratoire, le fossile a causé toute une surprise. Le long de son dos, au-dessus de la colonne vertébrale, on pouvait voir de fines lignes sombres d’environ 5 cm: des plumes filamenteuses. Et sur les os de ses avant-bras, des stries plus épaisses, laissées par les rachis de plumes disparues.

Si les dinosaures emplumés ne font plus les manchettes en paléontologie, cet exemplaire a quand même semé l’émoi lorsque l’article le décrivant est sorti dans l’illustre revue Science, à la fin de 2012. «Il s’agissait du premier dinosaure à plumes trouvé en Amérique du Nord et aussi du premier représentant des Ornithomimidés à exhiber un plumage, explique François Therrien. On sait maintenant que tous les dinosaures carnivores avaient des plumes.» Exit les T. rex et autres vélociraptors à écailles! Les dinosaures carnivores étaient dotés d’un plumage, n’en déplaise à nos illusions d’enfance et aux réalisateurs de  films de monstres.

Il faudra aussi modifier notre perception de l’évolution des oiseaux. Jusqu’ici, on pensait qu’une partie des dinosaures avaient évolué en oiseaux. Or, il semble plutôt que les dinosaures étaient déjà des oiseaux et qu’ils ne se sont tout simplement pas éteints – du moins pas tous.

Lire la suite dans notre numéro d’octobre 2013

Image: Julius T. Csotonyi

Publicité

À lire aussi

Sciences

Momie Ötzi: du bacon comme dernier repas

De nouvelles analyses sur la momie Ötzi révèle la composition de son dernier repas.
Marine Corniou 20-01-2017
Sciences

Les eaux dopées

En analysant la composition des eaux usées qui sortent de nos maisons, les chercheurs peuvent maintenant faire la géographie de la consommation de drogues.
Binh An Vu Van 31-03-2015
Sciences

Les oiseaux marins mangent le plastique parce qu’il sent trop bon

Un piège olfactif semble être à l'origine de l'ingestion de débris de plastique par les oiseaux qui s'alimentent dans la mer.