Publicité
Sciences

Higgs: la pièce manquante de la physique enfin trouvée

26-12-2012

Cette fois, il n’y a plus de doute. Les physiciens du Centre européen de recherche nucléaire (CERN) sont maintenant sûrs à 99,9 % d’avoir détecté le mystérieux boson de Higgs, cette particule élémentaire qui manquait pour valider le modèle standard. Petit rappel didactique, le modèle standard est basé sur l’existence de particules aux noms assez exotiques – leptons, mésons, baryons, quarks, muons, bosons – et de forces qui font que le tout se tient.

Ce sont là les fondements de la matière. On a construit la théorie du modèle standard pour donner de la cohérence à tout ça. Mais comment le valider? Des centaines de chercheurs se sont attelés à la tâche et des milliards de dollars ont été investis pour déceler une à une les particules les plus infimes de la matière.

C’est en recréant les conditions qui prévalaient aux premiers instants de l’Univers, lorsque les particules étaient éparses, que les chercheurs ont pu repérer ces composantes fondamentales. Or, il manquait une pièce au casse-tête: le boson de Higgs, qu’il convient plus exactement de nommer BEH – c’est-à-dire «Brout-Englert-Higgs», du nom de ses théoriciens. Au début de l’été – eurêka! – le boson furtif a été «vu».

On a même pu le «peser»: il fait 125 gigaélectronvolts (il s’agit d’unités de mesure d’énergie utilisées en physique). Cette découverte n’annonce pas pour autant la fin de la physique. Au contraire, elle ouvre de nouvelles voies. Les chercheurs se demandent maintenant ce qui confère une masse aux particules et, mieux, ce qu’il y avait avant que la matière se constitue. Le prochain rendez-vous de la physique aura lieu de l’autre côté du big-bang.

[1] Passage du Nord-Ouest: les obstacles fondent
[2] P’tite bête
[3] La chute de l’ange supersonique
[5] Tremblez, savants!
[6] Curieux Martien
[7] La mère des villes d’Europe
[8] Sortir du système
[9] Le bouquet!

Publicité

À lire aussi

Sciences

Lumière!

Dossier spécial sur la lumière réalisé en collaboration avec le réseau des Universités du Québec.
Marine Corniou 08-06-2017
Sciences

Des leçons de programmation dès six ans?

Logique, autonomie, structuration de la pensée… La programmation informatique aurait d’importantes vertus éducatives; au même titre que la géométrie, par exemple. Et elle devrait être enseignée aux jeunes à partir de six ans, croient les experts.
Simon Coutu 19-09-2014
Sciences

S’inspirer du corps humain pour capter le CO2

La lutte contre les changements climatiques pourrait s'accélérer grâce à une enzyme présente dans notre corps. L'entreprise québécoise CO2 Solutions compte l'utiliser pour conquérir la planète.
Guillaume Roy 18-05-2017