Publicité
Sciences

Ils ont trouvé le bison de Higgs

24-11-2016

Sur les parois de plusieurs grottes préhistoriques en France, d’étranges bisons ont été dessinés, il y a plus de 15 000 ans. Qui sont-ils?

Ces bisons à petites cornes ne ressemblent ni aux bisons eurpéens actuels ni aux bisons des steppes qui peuplaient l’Ancien Continent durant la période glaciaire. Des dessins ratés?

Pas du tout. Grâce à eux, des scientifiques australiens viennent de résoudre une énigme génétique qui les taraudait depuis une quinzaine d’années.

Ils étaient en effet tombés, en analysant l’ADN extrait d’os de bisons anciens, sur une espèce inconnue. Ils l’avaient baptisée « bison de Higgs » en référence à la particule que les physiciens ont passé 50 ans à traquer.

Mais cet ADN ancien était endommagé et les chercheurs se demandaient si l’espèce avait vraiment existé.

C’est en interrogeant des préhistoriens français qu’ils ont eu la réponse: nos ancêtres avaient, par leurs dessins, très bien documenté ce ruminant.

L’étude parue dans Nature Communications révèle ainsi que le bison de Higgs est issu d’une hybridation ayant eu lieu il y a 120 000 ans entre un aurochs (l’ancêtre de nos bovins actuels) et un bison des steppes.

 

Publicité

À lire aussi

Sciences

La tomate séquencée

Les 35 000 gènes de la tomate viennent d'être séquencés.
Québec Science 19-09-2012
Sciences

Discussions autour du temps

Une série d'entrevues sur les thèmes du temps qui passe et de la vieillesse, entre réflexions poétiques et physique quantique.
Québec Science 23-10-2014
Les 10 découvertes de 2013

[7] Aux limites de la conscience

Les scientifiques ont identifié une nouvelle forme de coma profond: un état mental jusqu’ici inconnu.
Binh An Vu Van 26-11-2013