Publicité
Sciences

L’intelligence artificielle vient rapidement à bout du cube Rubik

23-07-2019

Photo: Steve Zylius/UCI

Après les échecs et le jeu de Go, la machine excelle aussi à résoudre le cube Rubik.

L’allemand Philip Weyer a réussi à résoudre le cube Rubik en 6,74 secondes au dernier Annual World Cube Association Championship. Mais ce n’est rien comparativement à l’exploit de DeepCubeA.

Des chercheurs de l’Université de Californie à Irvine, aux États-Unis, ont conçu cet algorithme d’apprentissage profond qui résout le casse-tête avec le plus petit nombre de mouvements possibles et de façon rapide : une fraction de seconde!

La démarche des scientifiques a été publiée dans Nature Machine Intelligence. Ils ont présenté un cube Rubik virtuel à DeepCubeA en augmentant peu à peu le niveau de difficulté. Au bout de deux jours d’apprentissage, l’algorithme était capable de trouver la solution à toutes les combinaisons possibles du cube Rubik.

Pour le moment, il trouve, 60% du temps, le chemin le plus court pour y arriver – une vingtaine de coups – comparativement à une cinquantaine de coups pour l’humain.

«L’intelligence artificielle peut vaincre les meilleurs joueurs d’échecs et du jeu Go, mais le cube Rubik faisait partie des casse-têtes qui n’avaient pas encore été résolus par ordinateur», explique Pierre Baldi, l’un des auteurs de l’étude, dans un communiqué de presse.

Pour l’instant, l’algorithme fonctionne avec un cube Rubik virtuel seulement. Il faudra donc attendre un peu avant de le voir concrètement à l’œuvre dans un bras robotisé, par exemple. Nous vous parlions justement d’un tel système l’an dernier.

À plus long terme, l’objectif des chercheurs est de construire une prochaine génération plus performante de système d’intelligence artificielle.

L’invention du cube Rubik

On doit l’existence de ce cube coloré à Erno Rubik, un architecte hongrois, qui a inventé ce casse-tête en 1974. On estime les ventes du cube Rubik à 400 millions depuis sa création.

Publicité

À lire aussi

Sciences

Identifier les déterminants génétiques des maladies

Les gènes sont de plus en plus mis en cause dans le développement des maladies. Ces nouvelles connaissances pourraient changer radicalement les pratiques médicales.
Québec Science 05-10-2012
Sciences

Rénover l’économie par la créativité

Depuis une quinzaine d'années, pour rivaliser avec la Chine ou le Mexique, les pays développés misent sur l'économie créative.
Sciences

Dorsétiens: la fin d’un peuple nordique

Seuls des gravures dans la roche, d’anciennes fondations et quelques artéfacts témoignent du passage dans le Nord du Canada des Dorsétiens, un peuple disparu. Qui étaient-ils ?
Annie Labrecque 27-06-2019