Publicité
Sciences

Le 25 avril, Jour de l’ADN

25-04-2018

Photo: Pixabay

Le 25 avril 1953, une découverte publiée dans Nature allait bouleverser le domaine de la biologie moléculaire. James Watson et Francis Crick proposent la structure en double hélice de l’ADN, s’appuyant sur des travaux de Maurice Wilkins et Rosalind Franklin.

Quelque 50 ans plus tard, en 2003, le projet génome humain, dont la mission était de séquencer l’ADN complet de l’humain, est réalisé avec succès grâce à la collaboration de scientifiques partout dans le monde.

Le 25 avril, Jour de l’ADN, souligne ainsi les pas de géant qui ont été effectués depuis 1953.

Découvrez quelques-uns de nos articles sur l’ADN

L’ADN, clé USB de demain?
Comment archiver toutes les informations numériques générées chaque année ? Des chercheurs proposent de se servir de l’ADN comme d’une clé USB… éternelle, ou presque.

L’ADN comme vous ne l’avez jamais vu
Des chercheurs américains ont modélisé l’ADN au coeur de nos cellules pour mieux comprendre son enroulement. Leurs travaux sont décrits dans Science.

Lire l’avenir de bébé dans ses gènes
Voudriez-vous connaître le risque couru par votre poupon de développer un cancer du sein ou une maladie cardiaque ? C’est ce que pourraient vous révéler les nouvelles techniques de séquençage du génome, riches de promesses, et de questions.

CRISPR: un scalpel génétique tout-puissant
CRISPR; six lettres qui désignent des ciseaux génétiques appelés à changer la face du monde. Pour le meilleur et peut-être pour le pire.

Animation 3D réalisée par Génome Québec:

 

Publicité

À lire aussi

Sciences

Coexister avec les coyotes : le plan de gestion de la Ville de Montréal

Cohabiter avec les coyotes à Montréal: c'est ce que préconise le plan de gestion de la présence du coyote en milieu urbain dévoilé par la ville.
Marine Corniou 10-12-2018
Sciences

Science: points forts et découvertes de 2017

Petite revue des événements qui ont marqué le monde de la science au cours de la dernière année.
Québec Science 25-12-2017
Sciences

Ma thèse en 180 secondes : 2e place pour un étudiant de l’Université Laval

Un étudiant au doctorat de l'Université Laval a remporté la deuxième place de la compétition internationale de vulgarisation scientifique Ma thèse en 180 secondes.
Martine Letarte 03-10-2017