Publicité
Sciences

Les dindes, championnes de la génétique

22-11-2013

Les Espagnols qui ont ramené les premières dindes du Mexique au XVIe siècle auraient bien du mal à reconnaître le monstre dodu qui trône sur nos tables de Noël.

Et pour cause, le poids d’une dinde peut atteindre jusqu’à 30 kg, contre 7 kg environ pour son aïeule. Au cours des 30 dernières années, la vitesse de croissance de la dinde d’élevage a doublé, à tel point que certains oiseaux sont mis en marché au bout de 16 semaines, après avoir multiplié leur poids à la naissance par 100 ou 200!

Comment ces championnes de l’engraissement se sont-elles développées si vite? Grâce à une meilleure alimentation, mais surtout grâce à la sélection génétique, les gènes étant responsables de 85% à 90% du gain de poids des dindes modernes. En 2007, des chercheurs de l’université de Caroline du Nord l’ont d’ailleurs vérifié en donnant la même alimentation à des dindes dont la lignée n’a pas évolué depuis 1966 et à des dindes modernes. Bilan? La dinde «rétro» a atteint 9,5 kg, contre 17,7 kg pour la moderne.

L’utilisation abusive d’antibiotiques comme facteurs de croissance contribue aussi à obtenir des animaux plus gros.

Mais si les poitrines charnues d’aujourd’hui font le bonheur des consommateurs, elles sont un vrai fardeau pour les oiseaux. Elles rendent impossible la reproduction naturelle, sous peine d’écraser la femelle. La quasi totalité des œufs sont donc obtenus par insémination artificielle. Enfin, la croissance rapide associée à un manque d’espace et d’exercice fait que les oiseaux ont parfois du mal à supporter leur propre poids et souffrent de problèmes cardiaques et respiratoires.

Publicité

À lire aussi

Sciences

Les recherches les plus loufoques au monde

Le grand prix Nobel Ig, qui souligne la recherche improbable, a été remis à une scientifique pour la conception d'un soutien-gorge qui se transforme en masque protecteur.
Sciences

Des droits pour les animaux!

Notre rapport avec les animaux commence à changer, affirme Martin Gibert dans son tout récent essai "Voir son steak comme un animal mort"; est-ce un progrès?
Jean-Pierre Rogel 21-07-2015
Les 10 découvertes de 2013

[4] Cancer et globules blancs: liaisons dangereuses

On l’a mille fois constaté, les infections aggravent le cancer. Des chirurgiens viennent de comprendre pourquoi.
Marine Corniou 26-11-2013