Publicité
Sciences

Ondes gravitationnelles: jamais deux observations sans trois!

02-06-2017

Des ondes gravitationnelles ont été observées pour la troisième fois en 2 ans.

Cent ans après qu’Einstein eut théorisé l’existence des ondes gravitationnelles, une équipe internationale de chercheurs de l’expérience LIGO (pour Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory) les avait détectées pour la première fois fin 2015.

L’exploit a été réitéré trois mois après la première observation (en décembre 2015), et l’équipe du LIGO vient d’annoncer la troisième détection de ces ondes gravitationnelles, issues de la fusion de deux trous noirs de 19,4 et 31,2 masses solaires.

Ces ondulations dans l’espace-temps sont causées par des événements forts en énergie. Les trois cas observés résultent de la fusion de deux trous noirs, survenue il y a 1 à 3 milliards d’années. Les impacts ont été si violents que l’espace-temps autour a été déformé. La secousse continue de se propager dans l’Univers comme une vague et nous parvient seulement aujourd’hui.

La dernière détection en date semble être liée à l’événement le plus lointain, avec des trous noirs situés à environ 3 milliards d’années-lumière de la Terre.

Selon le communiqué, cette observation donne des indications sur le sens de rotation des trous noirs. Notons que les trous noirs tournent en spirale l’un autour de l’autre, mais que chacun d’eux est également en rotation autour de son propre axe.

Le LIGO continuera ce cycle d’observations, qui a débuté le 30 novembre 2016, pendant tout l’été.

Pour en savoir plus sur ces ondes et leur détection, relisez l’article Ondes gravitationnelles, l’avenir de l’astronomie.

Le détecteur LIGO
Le LIGO consiste en deux interféromètres ultra précis positionnés à 3 000 km l’un de l’autre, aux États-Unis. Les chercheus font circuler de la lumière dans ces appareils munis de deux tunnels perpendiculaires de 4 km de long. Si une onde gravitationnelle en traverse un, la lumière mettra plus ou moins de temps à parcourir l’un des bras.

Crédit image: LIGO/Caltech/MIT/Sonoma State (Aurore Simonnet). Vue artistique de la fusion de deux trous noirs.

Publicité

À lire aussi

Sciences

40 merveilles géologiques du Québec

Vous pensiez connaître le Québec? Découvrez les traces qu’ont laissées dans le paysage les grands événements géologiques, quelques cratères météoritiques inclus.
Joël Leblanc 25-05-2012
Sciences

Du sport en comprimés

Une pilule peut-elle remplacer les bienfaits de l'activité physique?
Maxime Bilodeau 24-11-2016
Les 10 découvertes de 2010

Cancer – La mouche et le crabe

Un mécanisme qui joue un rôle important dans le développement de nombreux cancers vient d’être découvert.
Binh An Vu Van 07-01-2011