Publicité
Sciences

Le succès des parfums

05-07-2019

Photo: Siora Photography/Unsplash

Pour quelles notes parfumées les consommateurs craquent-ils le plus? Des physiciens britanniques ont tenté de comprendre ce qui fait le succès des parfums les plus populaires.

Les experts en parfumerie jouent avec différentes combinaisons d’ingrédients tels que des huiles et des composés chimiques, en tenant compte notamment de leur volatilité et de leur persistance dans l’air, pour créer un mélange harmonieux. Le dosage de chaque ingrédient est gardé secret, mais les notes et les accords (combinaison de plusieurs notes) qui composent la fragrance sont connus : vanille, rose, bergamote…

Les chercheurs ont donc rassemblé les données se rapportant à 1 047 notes présentent dans 10 599 parfums. Ils ont ensuite déterminé la structure de chaque parfum ainsi que l’évaluation des consommateurs en tenant compte du nombre de votes et le score associé. Par exemple, le parfum My Insolence de Guerlain réunit entre autres des notes citronnées, vanille, patchouli, fleur d’amandier, framboise, jasmin, fèves tonka.

Après des analyses mathématiques, leurs résultats, publiés dans le journal PLOS ONE, montrent que les combinaisons de fragrances les plus utilisées dans les parfums diffèrent de celles qui sont les plus appréciées par les consommateurs.

Par exemple, on retrouve souvent l’accord entre le géranium et la lavande ainsi que le trio mousse de chêne, géranium et lavande dans les parfums populaires. Mais certaines combinaisons se démarquent, car elles semblent très appréciées par les consommateurs : jasmine-menthe ainsi que musc-vétiver-vanille. Ces combinaisons moins utilisées remporteraient probablement un succès si elles entraient plus souvent dans la liste d’ingrédients de parfum, selon les chercheurs. Peut-être que les parfumeurs devraient s’en inspirer pour leurs prochaines fragrances? En tout cas, les chercheurs laissent savoir que leur outil pourrait les aider à explorer de nouvelles senteurs.

La marque (Chanel, Dolce & Gabbana, Lancôme, Christian Dior…) qui lance le produit sur le marché a une grande incidence sur la popularité de celui-ci. D’un autre côté, les chercheurs soulignent que ni le prix ni la date de lancement n’influent sur le succès du parfum et que cela reste avant tout une question de préférence et d’odeur.

Publicité

À lire aussi

Sciences

Provoquer l’hypothermie pour le bien des patients

Provoquer l'hypothermie? C'est parfois utile afin de traiter des patients, et protéger leur cerveau.
Guillaume Roy 17-02-2017
Sciences

Les oiseaux marins mangent le plastique parce qu’il sent trop bon

Un piège olfactif semble être à l'origine de l'ingestion de débris de plastique par les oiseaux qui s'alimentent dans la mer.
Sciences

Rénover l’économie par la créativité

Depuis une quinzaine d'années, pour rivaliser avec la Chine ou le Mexique, les pays développés misent sur l'économie créative.