Publicité
Sciences

Trop de tisane à la réglisse amène un homme à l’urgence

28-05-2019

Image: Marion Wellman/Pixabay

La consommation excessive d’une boisson à la réglisse a conduit un Canadien de 84 ans à l’hôpital.

L’article publié récemment dans le Canadian Medical Association Journal raconte l’histoire d’un homme qui s’est présenté aux urgences du Centre universitaire de santé McGill (CUSM), à Montréal, avec hypertension artérielle élevée, maux de tête, sensibilité accrue à la lumière, douleurs thoraciques et fatigue.

La cause de tous ces maux? Les médecins ont découvert que l’homme buvait, depuis deux semaines, une à deux tasses quotidiennes d’une boisson à base de racine de réglisse connue sous le nom de «erk sous» en Égypte.

Pendant cette période, le patient avait une hypertension artérielle qui oscillait entre 180 et 210 mmHg. «Des quantités excessives de certains produits à base d’herbes médicinales peuvent avoir des effets secondaires nocifs», indique le Dr Jean-Pierre Falet dans un communiqué publié par le CUSM. «Ces produits contenant de l’extrait de racine de réglisse peuvent augmenter la tension artérielle, causer la rétention d’eau et diminuer les niveaux de potassium en cas de consommation excessive.»

La santé du patient s’est améliorée après l’arrêt de sa consommation de tisane et la prise de médicaments pour contrôler sa pression artérielle. Santé Canada recommande d’ailleurs chez les personnes souffrant notamment «d’hypokaliémie, d’hypertension artérielle, ou de troubles cardiovasculaires ou rénaux» de ne pas prendre ce type de produit. La Food and Drug Administration avait aussi publié une mise en garde en 2018.

Selon le communiqué de presse, cette boisson désaltérante est populaire au Moyen-Orient et dans certaines régions de l’Europe, surtout pendant la période du ramadan, qui se déroule cette année du 5 mai au 4 juin.

«Étant donné la population multiculturelle vivant au Canada, les médecins devraient envisager ce type de dépistage chez les patients souffrant d’hypertension difficile à maîtriser», signale le médecin Jean-Pierre Falet. Rappelons que 1 Canadien sur 4 souffre d’hypertension et que ce trouble demeure le principal facteur de risque de décès à l’échelle mondiale.

Ce n’est pas la première fois qu’on rapporte des cas d’hospitalisations en lien avec la consommation de réglisse. En 2017, un autre Canadien de 51 ans a été admis à l’hôpital, souffrant de douleurs abdominales et d’hypertension. Les médecins se sont rendu compte qu’il mangeait un sac de jelly beans à la réglisse chaque jour (environ 50 bonbons). À la recommandation de ses médecins, il a toutefois cessé de consommer ses friandises préférées.

Sous forme de boisson ou de jujubes à la réglisse noire, il est donc préférable de savourer ce produit sans excès.

Publicité

À lire aussi

En partenariat avec les Fonds de recherche du Québec
Sciences

Jérôme Dupras, le scientifique fringant

Jérôme Dupras manie les données scientifiques sur l’économie écologique comme il joue de la guitare basse en tant que membre des Cowboys fringants : avec fougue, originalité et rigueur.
Maxime Bilodeau 16-05-2019
Les 10 découvertes de 2013

[9] Nanotechno pour méga résultats

Les nanomatériaux hybrides sont à nos portes. Ils annoncent une véritable révolution énergétique.
Joël Leblanc 26-11-2013
Sciences

À quoi servent les bains de glace ?

Bien qu’elle soit populaire chez les athlètes, la pratique n’a pas de pouvoir anti-inflammatoire sur les muscles.
Guillaume Roy 15-02-2017