Publicité
Sciences

Un dinosaure dans le tiroir

15-01-2013

Le Canada vient de s’enrichir d’un nouveau dinosaure qui, pourtant, a été mis au jour il y a plus de un demi-siècle dans les Badlands albertains.

Les vieux os minéralisés avaient alors été déposés, puis oubliés, dans les tiroirs du Musée canadien de la nature à Ottawa.

Ce sont des chercheurs du Cleveland Museum of Natural History et du Musée royal de l’Ontario qui, en examinant ces restes, ont constaté qu’ils avaient affaire à une nouvelle espèce, le Xenoceratops foremostensis. Il s’agit d’un cousin au look spectaculaire du célèbre tricératops.

Ce dinosaure ne portait pas moins de cinq cornes: deux sur la collerette, typique de cette espèce, deux au-dessus des yeux et une sur le bout du museau. Sa collerette était par ailleurs pourvue de dentelures assez prononcées. Enfin, sa gueule se terminait par un bec semblable à celui d’un perroquet. De quoi justifier son nom latin qui signifie «étrange face cornue». La bête herbivore pouvait mesurer jusqu’à 6 m de long et peser deux tonnes. Vivant il y a 78 millions d’années, le Xenoceratops foremostensis est le plus vieux des grands dinosaures cornus du Canada.

Publicité

À lire aussi

Sciences

Les Journées internationales de la culture scientifique arrivent à Montréal

Les Journées internationales de la culture scientifique se tiendront du 4 au 6 mai, à l’Université McGill, à Montréal.
Martine Letarte 18-04-2017
Sciences

Premiers embryons « corrigés » génétiquement aux États-Unis

Le premier essai connu de création d'embryons humains génétiquement modifiés aux États-Unis vient d'être rapporté.
Marine Corniou 02-08-2017
Sciences

La tomate séquencée

Les 35 000 gènes de la tomate viennent d'être séquencés.
Québec Science 19-09-2012