Publicité
Sciences

Un homicide du fond des âges

28-05-2015

Découvert au fond d’une grotte espagnole, ce crâne âgé de 435 000 ans appartient à la plus ancienne victime d’homicide jamais identifiée.

On y voit deux fractures infligées par la même arme, au-dessus de l’oeil gauche, avec « l’intention de tuer », comme l’a révélé l’analyse 3-D des fragments d’os parue dans Plos One.

Ayant probablement appartenu à un homme de Néandertal, ce crâne montre des traces de violence « interpersonnelle ». Autrement dit, de meurtre.

Une découverte troublante, puisque les ossements ont été retrouvés à proximité d’une trentaine d’individus au fond d’une fosse.

 

Publicité

À lire aussi

Les 10 découvertes de 2010

Antibiotiques: le secret du Riboswitch

C’est la première fois depuis bien longtemps que l’on découvre une nouvelle classe d’antibiotiques. Elle pourrait être très utile dans la lutte contre les bactéries multirésistantes.
Marie-Pier Elie 07-01-2011
Sciences

Ma thèse en 180 secondes – Finale nationale 2016

Le concours Ma thèse en 180 secondes permet à des doctorants de présenter leur sujet de recherche en termes simples à un auditoire profane et diversifié. Chaque étudiant doit faire, en trois minutes, un exposé...
Québec Science 22-07-2016
Les 10 découvertes de 2014

[3] L’épinette contre-attaque

Certaines épinettes résistent à la vorace tordeuse. On vient de comprendre pourquoi.
Joël Leblanc 03-12-2014