Publicité
Sciences

Un homicide du fond des âges

28-05-2015

Découvert au fond d’une grotte espagnole, ce crâne âgé de 435 000 ans appartient à la plus ancienne victime d’homicide jamais identifiée.

On y voit deux fractures infligées par la même arme, au-dessus de l’oeil gauche, avec « l’intention de tuer », comme l’a révélé l’analyse 3-D des fragments d’os parue dans Plos One.

Ayant probablement appartenu à un homme de Néandertal, ce crâne montre des traces de violence « interpersonnelle ». Autrement dit, de meurtre.

Une découverte troublante, puisque les ossements ont été retrouvés à proximité d’une trentaine d’individus au fond d’une fosse.

 

Publicité

À lire aussi

Sciences

Un code chiffré jamais déchiffré

Saurez-vous résoudre le code d’Agapeyeff?
Les 10 découvertes de 2011

Arbres: collaboration souterraine

Certains feuillus et conifères soudent leurs racines pour partager les ressources du sol. L’un disparaît? L’autre dépérit! Une découverte qui pourrait changer les pratiques forestières.
Joël Leblanc 07-12-2011
Sciences

Les oiseaux peuvent apprendre des autres

La "culture animale" existe aussi chez les oiseaux: ils peuvent apprendre en observant leurs pairs.
Marine Corniou 21-07-2015