Suivez-nous sur Twitter Suivez-nous sur Facebook VQ  velo.qc.ca 
Actualités

Réchauffement climatique: les eaux côtières du Groenland moins salées

Par Martine Letarte - 17/10/2017
-

On s’en doutait, c’est maintenant prouvé: la fonte des glaces au Groenland rend l’eau près des côtes moins salée. Ce qu’on sait moins, c’est comment ce changement lié au réchauffement climatique affectera l’environnement marin.

Pour analyser l’impact de la fonte des glaces, les scientifiques de l’université Aarhus, au Danemark, ont récolté des données sur une période de 13 ans sur les eaux côtières du nord-est du Groenland, dans le fjord Young Sound et dans la mer tout près. Les résultats obtenus ont été publiés dans la revue Nature – Scientific Reports.

L’eau douce, provenant de la calotte glaciaire située au nord de Young Sound, est transportée par le courant du Groenland oriental le long de la côte. Cette eau qui s’écoule dans les fjords du Groenland n’est pas sans avoir d’impact sur les écosystèmes. L’eau de surface est ainsi devenue 0,15 % moins salée entre 2003 et 2015. Plus il y a d’eau douce sur les couches d’eau en surface, plus il est difficile pour l’eau en dessous, riche en nutriments, d’atteindre les couches supérieures où la lumière du soleil assure la production d’algues planctoniques pendant l’été. Le plancton est à la base de toute la vie marine.

Les chercheurs s’inquiètent que les impacts soient plus importants dans le sud du Groenland où la fonte de la calotte glaciaire est plus importante. On sait également que cette liquéfaction est deux fois plus importante aujourd’hui que pendant la période de 1983 à 2003, au Groenland.

À l’échelle planétaire, la fonte de la calotte glaciaire contribue à élever le niveau de la mer et pourrait aussi avoir un impact sur les courants, notamment sur celui du Gulf Stream qui garde l’Europe au chaud.
 

Afficher tous les textes de cette section