Publicité
Encyclo

Le début de tout

08-05-2014

L’Univers n’a pas toujours eu l’air qu’il a aujourd’hui. Il y a environ 15 milliards d’années, il était plus petit qu’une tête d’épingle ! Difficile à croire… mais pourtant vrai ! Puis, sans qu’on sache trop pourquoi, il s’est mis à enfler à une vitesse d’enfer. Un peu comme s’il explosait tout d’un coup. C’est ce qu’on appelle le big-bang.

En une seconde, cet Univers auparavant microscopique est devenu gros comme une galaxie ! Alors qu’il avait une température infinie, il s’est ensuite refroidi à 1 000 000 000 000 (mille milliards) de degrés (tout un refroidissement !) et l’énergie pure dégagée par l’explosion s’est transformée en protons, neutrons et électrons.

Tu imagines sans doute la suite… Ces protons, neutrons et électrons se sont regroupés pour former les premiers atomes. Deux milliards d’années plus tard, grâce à la gravité, les atomes ont pu se rapprocher suffisamment les uns des autres pour former des étoiles et des galaxies. Après 10 milliards d’années, des planètes se sont formées et se sont mises à tourner autour de certaines de ces étoiles. Et sur au moins une de ces planètes, la vie a fait son apparition.

Bref, toutes les galaxies, les étoiles, les planètes — et tout le reste, nous y compris — proviennent d’un « point » plus petit qu’une tête d’épingle !

Publicité

À lire aussi

Encyclo

Poussière lumineuse

Chaque mois d'août, un essaim d'étoiles filantes envahit le ciel. Savais-tu que ce ne sont pas elles qui foncent vers la Terre, mais plutôt l'inverse ?
Québec Science 11-08-2017
Encyclo

Vite, vite, la gazelle !

La gazelle est un animal très gracieux. Avec ses pattes longues et fines, elle est reconnue pour sa grande rapidité. Comme le bœuf, la chèvre et le mouton, elle fait partie de la famille des bovidés. On la confond souvent avec l’antilope, qui lui ressemble beaucoup.
Québec Science 11-05-2014
Encyclo

Pas trop de pétrole !

Du pétrole, on n’en aura pas toujours ! On prévoit même que d’ici une centaine d’années, il n’y en aura plus du tout sur la Terre. Il faudra alors trouver d’autres solutions.
Québec Science 08-05-2014