Publicité
Encyclo

Quand les ordis sortent leurs pinceaux

17-05-2019

Photo par StockSnap, sur Pixabay

Imagine une toile représentant le nouveau pont Champlain, vu de la rive sud de Montréal, peinte par Van Gogh. Ou encore ton propre portrait réalisé par Picasso. Impossible : Picasso est mort en 1973 et Van Gogh, en 1890! Toutefois, même si Van Gogh ne pourra jamais peindre le pont Champlain, il est maintenant possible de le faire à sa place, ou presque. Des chercheurs de l’Université du Maryland ont récemment réussi à entraîner une intelligence artificielle pour qu’elle imite le style des grands peintres. Voici comment ils ont procédé.

Dans le monde des spécialistes en œuvres d’art, lorsqu’on trouve un tableau dans un vieux grenier, on tente d’en identifier l’auteur. Ce qui fait qu’on peut reconnaître le style d’un peintre célèbre, même quand on voit un tableau qu’on ne connaît pas, ce sont les caractéristiques des milliers de coups de pinceau donnés par l’artiste. Le cerveau des experts reconnaît ces caractéristiques de manière assez intuitive, mais, pour un programme d’intelligence artificielle (IA), cela se fait de façon beaucoup plus méthodique.

Tout d’abord, on présente à l’IA entre trois et dix tableaux peints par un grand maître – Van Gogh, par exemple. L’algorithme apprend à identifier la position, la densité, la taille, la couleur de chacun des coups de pinceau, de même que l’ordre dans lequel ils doivent être donnés. À mesure qu’il apprend, le système reproduit les œuvres qu’on lui a données à étudier. Et puis il recommence, et recommence. À chaque essai, l’algorithme compare son œuvre à l’original et plus la copie est ressemblante, plus il sait qu’il s’améliore. Ce processus, appelé apprentissage par renforcement, requiert environ six heures pour que l’intelligence artificielle maîtrise bien la technique d’un peintre.

Ensuite, on présente à l’IA la photo d’un tout nouveau sujet – disons, le pont Champlain – qu’on lui demande de peindre dans le style du peintre. L’IA se met au travail et produit, simulant un coup de pinceau à la fois sur une toile virtuelle, une toute nouvelle œuvre d’art, une tâche qu’elle accomplit en environ… cinq minutes!

Déjà, de nouvelles expériences utilisent l’IA pour créer de nouveaux styles de peinture en combinant des styles existants. En ce qui concerne la maîtrise des techniques de peinture, on croit que l’intelligence artificielle pourrait bientôt dépasser l’être humain mais il lui manque, bien entendu, sa créativité sans égale.

Publicité

À lire aussi

Encyclo

Une fournaise stellaire

Sais-tu pourquoi le Soleil brille ? Tu t’en doutes sûrement un peu. Pour éclairer et chauffer notre planète située à 150 millions de kilomètres de distance, il doit dégager énormément d’énergie. Cette énergie est émise sous forme de rayonnement et de chaleur. Elle est produite lors de réactions nucléaires qui ont lieu au cœur de l’étoile.
Québec Science 09-05-2014
Encyclo

Des cellules caméléons

Il y a dans ton corps des cellules particulières aux pouvoirs exceptionnels : les cellules souches. En plus de se multiplier et de s’autorenouveler, ces usines microscopiques peuvent se transformer en n’importe quel type de cellules. Ou presque. De vrais caméléons.
Québec Science 20-08-2014
Encyclo

Un gigantesque océan souterrain

À environ 500 kilomètres sous nos pieds se cache un immense réservoir d’eau. Il renfermerait autant d’eau que tous les océans de la Terre réunis ! Cependant, l’eau n’est pas sous une forme que l’on connait mais prise au piège à l’intérieur d’un minéral : la ringwoodite.   
Québec Science 27-02-2015