Publicité
Encyclo

Radioastronomie : (é)mission spéciale sur la Lune

17-04-2020

Vue théorique du radiotélescope LCRT sur la face cachée de la Lune. Image : Saptarshi Bandyopadhyay

En contemplant le ciel et ses myriades d’étoiles par une nuit dégagée, tu t’es sûrement déjà senti comme un petit grain de sable au milieu du désert. Eh bien dis-toi que tu ne vois qu’une infime partie des étoiles de notre univers. En effet, la plupart des étoiles sont trop éloignées de la Terre, et nous ne sommes pas capables de voir les rayons lumineux qu’elles émettent, même avec un super télescope ! Mais, les étoiles émettent aussi des ondes invisibles, comme les ondes radio. Ces ondes sont détectées par des télescopes spéciaux : les radiotélescopes.

Si les radiotélescopes ont élargi nos connaissances sur l’Univers, il reste encore de grands pans de celui-ci qui nous sont inconnus. En effet, les radiotélescopes placés sur Terre ne peuvent pas détecter certains signaux radio qui sont réfléchis par l’atmosphère de la Terre.  En plus de cela, la Terre émet elle-même des ondes radio – qu’elles soient naturelles ou artificielles – qui interfèrent avec les ondes que les astronomes tentent de détecter.

Ainsi, une des solutions envisagées par la NASA serait de placer un radiotélescope sur la face cachée de la Lune ! De cette manière, il serait à la fois protégé des ondes radio émises par la Terre, mais aussi de celles émises par le Soleil pendant la nuit lunaire. Mais comme tu t’en doutes, envoyer et construire un tel appareil sur la Lune n’est pas chose aisée –  expédier du matériel sur la Lune coûte plusieurs millions de dollars pour chaque kilo!

La solution imaginée par la NASA : utiliser une structure de forme parabolique déjà présente sur la Lune – un cratère! Les astronomes espèrent construire un radiotélescope plus léger que ses homologues terrestres puisqu’il serait constitué d’un gigantesque réseau de câbles au fond d’un cratère lunaire d’un kilomètre de diamètre. Et ce chantier serait accompli par une équipe de super robots ! Un vaste programme technologique. Baptisé LCRT (pour Lunar Crater Radio Telescope), il ne s’agit encore que d’un concept, mais il pourrait bien être réalisé dans un futur pas trop éloigné.

Pour les astronomes, un tel radiotélescope lunaire signifierait de grandes découvertes à venir ! C’est toute une gamme de nouvelles ondes radio qui pourraient être détectées puisqu’ils s’affranchiraient des ondes parasites de la Terre et du Soleil. Décidément, l’astronomie n’a pas fini de nous dévoiler les secrets de l’Univers. En attendant, tu peux toujours garder la tête dans les étoiles !

Publicité

À lire aussi

Encyclo

Du château de sable à ton ordinateur

Les grains de sable sont constitués de divers minéraux. Le quartz y est présent en grande quantité puisqu’il est chimiquement presque inaltérable. Il résiste ainsi à l’usure créée par l’érosion. En plus, on compte d’autres minéraux qui, comme le quartz, contiennent du silicium.
Québec Science 08-05-2014
Encyclo

Une grande peur pour de si petites bêtes

L’araignée n’est pas un insecte. Elle a huit pattes, tandis qu’un insecte en possède six. De plus, elle n’a ni ailes ni antennes, contrairement à plusieurs espèces d’insectes. L’araignée fait partie des arachnides, une classe d’animaux à laquelle appartiennent également les scorpions, les tiques et les acariens.
Québec Science 11-05-2014
Encyclo

Les effets de l’effet de serre

On entend souvent parler de l’effet de serre comme d’un problème environnemental important. Il faut cependant savoir qu’il est d’abord et avant tout un phénomène naturel indispensable à la vie sur Terre.
Québec Science 08-05-2014