Publicité
Professions

Astrophysicienne

02-08-2014

Tout le monde a déjà fait ça : lever le nez par une belle nuit sans nuages pour contempler le ciel. Étoiles, planètes, astéroïdes ont toujours fasciné les grands comme les petits. L’astrophysicien consacre son temps à étudier ces objets célestes. Face à l’immensité de ce domaine d’étude, le scientifique doit se spécialiser : cosmologie, planétologie, physique stellaire… À l’aide d’instruments de mesures et d’observations superpuissants (télescope, spectrographe), il sonde l’univers pour établir ou tester des théories scientifiques.

Études

Sur les bancs d’école…
Victoria a réalisé une maîtrise et un doctorat en physique à l’Université de Princeton (New Jersey). Elle a ensuite réalisé un postdoctorat au Jet Propulsion Laboratory de la NASA (en Californie), et au Massachusetts Institute of Technology (MIT) à Cambridge pour travailler avec le télescope spatial Hubble. Professeure en 1997 au MIT, elle est entrée à l’Université McGill en 2000.

Au cégep :
DEC en sciences de la nature (2 ans)

À l’université :
Baccalauréat en physique (3 ans)
Maîtrise (2 à 3 ans) puis doctorat (3 à 5 ans) en astronomie.
Ensuite, il faut parfois faire un postdoctorat, l’équivalent d’un grand stage en recherche.

Et après ?
L’astrophysicien peut travailler dans des observatoires astronomiques (comme celui du Mont-Mégantic) et des centres de recherche. Il peut également être enseignant-chercheur et exercer ses fonctions au sein d’une université.

Publicité

À lire aussi

Professions

Océanographe

71 % de la surface de notre planète est recouvert par cinq océans et plusieurs dizaines de mers. Quelque 1370.106 kilomètres cubes d’eau pour le plus grand plaisir des océanographes.
Québec Science 22-06-2015
Professions

Psychologue

Un adolescent qui refuse d’aller à l’école, un directeur d’entreprise déprimé, un pompier sous pression… face à des situations délicates, on se tourne parfois vers un psychologue. Mais le métier de psychologue ce n’est pas que l’image du client sur un divan. Les secteurs de pratique sont très variés.
Québec Science 09-11-2015
Professions

Technicienne en diététique

Rien de mieux que de se faire plaisir en dégustant un bon petit plat…mais attention à notre santé ! Le rôle du technicien en diététique est justement d’assurer cet équilibre entre plaisir et santé en offrant une nourriture saine et de qualité aux consommateurs.
Québec Science 14-09-2015