Publicité
Encyclo

Se couper du monde le temps d’un rêve

22-05-2020

Tu as dû le remarquer, bien souvent les rêves que tu fais n’ont pas grand-chose à voir avec le monde qui t’entoure pendant que tu dors. Pourtant, même endormi, ton cerveau reste attentif à l’environnement – indispensable pour te réveiller en cas de danger ! Des scientifiques spécialisés sur le sommeil ont enregistré l’activité cérébrale de dormeurs pendant la phase de sommeil paradoxal, celle où les rêves sont plus fréquents. Leurs analyses ont montré que le cerveau serait moins attentif aux informations de l’environnement au cours de cette période.

Pour arriver à cette conclusion, ils ont placé des électrodes à la surface du crâne des participants afin d’enregistrer leur activité cérébrale. La machine détecte l’activité électrique de nos neurones et donne un graphique qu’on appelle électroencéphalogramme. Leur démarche en trois étapes.

Étape 1 : alors que les sujets étaient éveillés, ils leur ont fait écouter des sons en français et des sons ressemblant au français mais qui n’avaient aucun sens. En analysant l’activité cérébrale, ils ont constaté que les cerveau des participants prêtaient plus attention aux sons qui avaient du sens – en français donc. Plutôt logique.

Étape 2 : Ils ont réitéré l’expérience, mais pendant la phase légère du sommeil et sont arrivés à la même conclusion : bien qu’endormi, notre cerveau traite les informations de l’environnement !

Étape 3 : Ils ont ensuite répété l’opération pendant la phase de sommeil paradoxal. Pendant cette phase, nos yeux font des mouvements très rapides lorsque nous rêvons. Les résultats ont cette fois montré que notre cerveau continue à analyser les informations environnantes, mais que son activité baisse significativement dès qu’apparaissent les mouvements oculaires. Il semble donc que notre cerveau tente de se couper du monde extérieur pendant les rêves.

Pour les scientifiques du sommeil, ce mécanisme protègerait la période de rêve. En effet, même si leur fonction n’est pas encore bien comprise, les rêves sont associés à la mémoire et plus particulièrement aux processus de consolidation des apprentissages. Autrement dit, tu peux toujours rêver, ça aide à étudier !

Publicité

À lire aussi

Encyclo

Baculum: un pénis en chair… et en os?

Chez l’humain, le pénis en érection se dresse fièrement sans même le support d’un os. Est-ce aussi le cas chez les autres mammifères, ou s’agit-il d’une exception?
Québec Science 25-01-2019
Encyclo

S’acclimater avant de monter

Gravir les plus hauts sommets du monde demande une forme physique exemplaire. Pourtant, même les alpinistes les plus expérimentés doivent gravir ces montagnes très élevées en plusieurs étapes. Ils installent ainsi des campements entre la base et le sommet. La raison ? Laisser le temps à leur organisme de s’habituer progressivement à la raréfaction de l’oxygène.
Québec Science 09-05-2014
Encyclo

Voyageuses clandestines

Et si on avait déjà envoyé par mégarde des êtres vivants sur Mars ? La présence de bactéries coriaces dans des locaux de la NASA soulève la question de la stérilité des objets qu'on envoie sur les autres planètes.
Québec Science 20-10-2017