Publicité
Santé

99,5 % des aliments sans gluten le sont vraiment

01-06-2017

Sur 250 produits qui s’annoncent sans gluten, la quasi-totalité tient sa promesse, conclut la Food and Drug Administration (FDA) dans un rapport rendu public cette semaine.

Depuis 2013, l’agence chargée entre autres de l’inspection des aliments sur le territoire des États-Unis exige que les produits étiquetés sans gluten n’en contiennent pas plus de 20 parties par million (ppm) issues d’une contamination croisée.

Ce règlement amélioré sur l’étiquetage des sources de gluten est le même au Canada, où Santé Canada exige que les aliments sans gluten contiennent au maximum 20 ppm de cet ensemble de protéines que l’on retrouve dans le blé et les céréales apparentées.

Afin de vérifier si les fabricants se sont pliés à cette nouvelle norme, la FDA a échantillonné 250 produits sans gluten entre juillet 2015 et août 2016. En tout, ce sont plus de 702 échantillons qui ont été analysés.

Au final, 697 des 702 échantillons (99,5 %) contenaient moins de 20 ppm de gluten. Les cinq échantillons (0,05 %) qui ont excédé le seuil provenaient d’un même produit, les Cheerios au miel et aux noix, rapporte le média américain STAT. Depuis, les céréales fautives ont été rappelées et la source de contamination a été éliminée.

Dorénavant, les adeptes américains du régime sans gluten pourront consommer ce type d’aliment sans douter de leur qualité, une chose qui n’était pas nécessairement possible auparavant, rappelle le site américain The Verge.

Publicité

À lire aussi

Santé

Les effets nocifs du sucre étouffés par l’industrie

Une étude qui démontrait le lien entre le sucre et des maladies chez l’animal a été stoppée à la fin des années soixante par l’industrie qui n’a jamais diffusé les résultats.
Martine Letarte 28-11-2017
Santé

Comment décoincer un nerf sciatique?

Les nerfs sciatiques sont les plus gros et les plus longs du corps humain; pas surprenant qu’ils soient ceux qui coincent le plus souvent.
Maxime Bilodeau 17-05-2018
Santé

Une huile essentielle

En Tanzanie, la cécité guette plus du tiers des enfants de moins de cinq ans, en raison de graves carences en vitamine A. L’huile de cuisson pourrait changer la donne.
Martine Letarte 16-09-2016