Publicité
Santé

L’allergie soudaine chez l’adulte: comment l’expliquer?

27-12-2018

Comment expliquer que certaines personnes deviennent subitement allergiques à un aliment qu’elles ont consommé sans problème toute leur vie ?

C’est généralement le résultat de « croisements » entre allergènes. Dans ces cas, l’organisme est déjà sensibilisé à un allergène respiratoire et il se met à « reconnaître » à tort une cible similaire dans un aliment. « Le pollen, par exemple, peut avoir des protéines très proches de celles qu’on trouve dans certains aliments. L’allergie alimentaire arrive généralement vers la vingtaine ou la trentaine chez des individus ayant des allergies saisonnières, et se manifeste par des symptômes limités à la bouche : démangeaisons, lèvres qui enflent », explique Jay Lieberman, allergologue à l’Université du Tennessee, qui a publié un article sur les allergies débutant à l’âge adulte en 2017.

Ainsi, un des allergènes de l’arachide se trouve aussi dans la pomme, le kiwi et… le pollen de bouleau. « D’autres protéines liées au pollen du bouleau ont été décelées dans les noisettes, le céleri et les pommes de terre », peut-on lire dans un article du Journal de l’Association médicale canadienne  sur le syndrome d’allergie orale.

« Ce type de réaction a également été rapporté chez des patients allergiques aux acariens et qui se mettent à réagir aux fruits de mer », ajoute Jay Lieberman.

Quant au syndrome porc-chat, répandu en Europe, il se traduit par la manifestation d’une allergie à la viande de porc en raison d’IgE dirigées contre une protéine des poils et squames de chat.

À l’inverse, sans qu’on sache pourquoi, beaucoup d’allergies infantiles se résorbent d’elles-mêmes quand l’enfant grandit (dans environ 70 % des cas, celles au lait et aux œufs ont disparu à l’âge de cinq ans). Dans le cas des arachides, par contre, seuls 20 % des enfants s’en débarrassent naturellement.

Voici quelques réactions croisées possibles:

Type de pollen Fruits Légumes, épices Noix, graines, légumineuses
Aulne Pommes, cerises, pêches, poires Persil, céleri Amandes, noisettes
Bouleau Kiwis, pommes, poires, prunes, nectarines, pêches, abricots, cerises, tomates Céleri, carottes, pommes de terre, panais, poivrons verts, aneth, cumin, pois, coriandre, fenouil Noisettes, noix, amandes, arachides, lentilles, haricots
Armoise Céleri, carottes, aneth, persil, fenouil, coriandre, cumin

 

Graines de tournesol
Herbe à poux Pastèques, cantaloups, bananes Courgettes, concombres

 

Publicité

À lire aussi

Santé

La cigarette électronique pourrait augmenter les risques de cancer

La fumée de cigarette électronique cause des dommages à l’ADN et pourrait favoriser l’apparition de certains cancers et de maladies cardiaques.
Martine Letarte 29-01-2018
Santé

Attention au co-dodo!

Voilà qui confirme le risque lié au "co-dodo": selon une nouvelle étude, près de trois quarts des bébés victimes de mort subite avant 4 mois partageaient le lit de leurs parents.
Québec Science 15-07-2014
Santé

Les effets nocifs du sucre étouffés par l’industrie

Une étude qui démontrait le lien entre le sucre et des maladies chez l’animal a été stoppée à la fin des années soixante par l’industrie qui n’a jamais diffusé les résultats.
Martine Letarte 28-11-2017