Publicité
Santé

Attention au co-dodo!

15-07-2014

Ce n’est pas la première fois qu’une étude en arrive à cette conclusion, mais les nouveaux chiffres sont éloquents: le « co-dodo », à savoir le fait de dormir dans le même lit que son bébé, serait le premier facteur de risque de mort subite chez les enfants de moins de 4 mois.

L’étude, parue le 14 juillet dans la revue Pediatrics, repose sur l’analyse de 8207 décès de nourrissons survenus entre 2004 et 2012 aux États-Unis.

Il apparait que 73,8% des bébés de moins de trois mois morts subitement pendant leur sommeil dormaient avec l’un ou les deux parents au moment du décès. Chez les bébés âgés de 4 à 12 mois, ce pourcentage est de 58,9%.

Dans cette catégorie d’âge, ce sont surtout les objets présents dans le lit, comme les peluches, oreillers ou autres couvertures, qui représentent le plus gros facteur de risque.

Cette étude ne prend toutefois pas en compte les autres facteurs de risque et plusieurs voix se sont élevées pour en critiquer la méthodologie.

Les sociétés de pédiatrie et Santé Canada rappellent régulièrement de coucher l’enfant sur le dos, dans un lit d’enfant, un berceau ou un moïse, pour minimiser les risques de mort subite.

Publicité

À lire aussi

Santé

L’exposition au plomb serait responsable du tiers des décès par maladies cardiovasculaires

L'exposition au plomb serait responsable de dizaines de milliers de morts chaque année aux États-Unis.
Marine Corniou 12-03-2018
Santé

Rencontrez quelques-uns des pires virus de la planète

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a dressé en 2019 la liste des dix menaces les plus préoccupantes pour la santé de l’humanité. Aux...
Marine Corniou 03-10-2019
Santé

Plaidoyer pour un dépistage de la schizophrénie et des troubles de l’humeur chez les petits

Il est temps de donner un coup de barre à la façon dont on traite les enfants de parents atteints de ces maladies, dit un professeur de l'Université Laval.