Publicité
Santé

Faible efficacité du vaccin contre la grippe A(H3N2)

01-02-2018

Selon une étude parue jeudi dans la revue Eurosurveillance, le vaccin antigrippal offert en 2017-2018 au Canada est efficace à seulement 17% contre l’influenza A(H3N2). Compte tenu des marges d’erreur de l’estimation, le vaccin pourrait même n’avoir aucun effet protecteur. Une chose est sûre : son taux d’efficacité ne dépasse pas 40%.

Le vaccin semble toutefois mieux protéger contre les virus grippaux de type B, avec une efficacité moyenne de 55%. Les virus influenza A et B ont touché respectivement 49% et 51% des malades. Une éclosion aussi hâtive de l’influenza B est inhabituelle.

Les auteurs, issus de différentes universités et agences canadiennes, ont étudié une population de 1408 personnes affichant des symptômes ressemblant à ceux de la grippe, entre le 5 novembre 2017 et le 20 janvier 2018. Dans la moitié des cas environ, l’infection était bel et bien liée à la grippe saisonnière, comme l’ont révélé les analyses génétiques par PCR.

Ce piètre résultat n’est pas une surprise, puisque le même vaccin n’avait protégé que 10% des Australiens lors de la dernière saison grippale dans ce pays de l’hémisphère sud. On s’attendait à ce que les mêmes souches soient responsables de l’épidémie hivernale dans l’hémisphère nord.

Pour comprendre pourquoi l’efficacité du vaccin laisse à désirer, relisez le reportage Le vaccin contre la grippe au pilori, publié à l’automne 2017.

Publicité

À lire aussi

Santé

Les promesses de la désensibilisation aux allergies alimentaires

Pendant longtemps, les médecins n'ont rien eu à proposer aux personnes ayant des allergies alimentaires. Or, une nouvelle avenue commence à faire ses preuves: la «désensibilisation». Mais on est loin du remède miracle.
Marine Corniou 03-01-2019
Santé

Le café pourrait aider à vivre plus longtemps

Les buveurs de café, y compris le décaféiné, ont un plus faible taux de mortalité que ceux qui n'en consomment pas.
Martine Letarte 01-08-2017
Santé

Alzheimer, une maladie transmissible?

En 2015 et 2016, des recherches ont suggéré que la maladie d'Alzheimer pouvait être transmise par des interventions médicales, comme certaines greffes. Comment est-ce possible?
Marine Corniou 14-12-2016