Publicité
Santé

Le café pourrait aider à vivre plus longtemps

01-08-2017

Votre café du matin est sacré ? Réjouissez-vous, parce qu’il pourrait vous permettre de vivre plus longtemps. Les buveurs de café semblent avoir une mortalité plus faible que ceux qui n’en boivent pas. Leur risque est réduit de mourir d’une maladie du cœur, d’un cancer, d’un accident vasculaire cérébral et d’une maladie rénale, confirme une nouvelle étude.

Plus précisément, les consommateurs d’une tasse de café par jour voient leur risque de mortalité diminuer de 12% comparativement à ceux qui s’abstiennent. Vous en buvez plutôt deux ou trois tasses ? C’est encore mieux ! Le risque de décès chute alors de 18%.

C’est ce que montre une étude publiée dans Annals of Internal Medicine, selon laquelle la baisse de mortalité était aussi élevée chez les buveurs de café régulier que décaféiné. Ainsi, on ne peut pas donner le crédit de ces résultats à la caféine. Est-ce la grande quantité d’antioxydants qu’on retrouve dans le café qui lui donnerait son effet élixir ? Les scientifiques ne peuvent pas encore l’affirmer, mais c’est une piste sérieuse qu’il faudra étudier davantage !

Les scientifiques de l’University of Hawaii Cancer Center et du Keck School of Medicine ont réalisé cette étude sur une cohorte multiethnique de près de 200 000 participants sur une période de 16 ans en moyenne.

Si ce n’est pas la première étude à suggérer un effet protecteur du café, c’est la plus grande à inclure des minorités ethniques. Cette inclusion est importante puisque les habitudes de vie et les risques de maladie peuvent varier significativement entre les différentes communautés culturelles. L’association entre la consommation de café et la diminution du taux de mortalité a été constatée chez quatre groupes ethniques différents, soit les Blancs, les Africains-Américains, les Latinos et les Japonais-Américains.

Alors que plus de 60% des Américains boivent du café chaque jour, le Canada se classe au troisième rang des plus grands consommateurs de café au monde. Le Canadien moyen boit 152 litres de café par année, derrière les Finlandais et les Hollandais.

Les auteurs de cette étude sont toutefois prudents quant au lien direct entre consommation de café et mortalité réduite. Par ailleurs, l’étude ne semble pas tenir compte du niveau de vie des participants (or le café est relativement cher).
En conclution, retenons que l’étude montre, pour sûr, que le café n’est pas néfaste!

Publicité

À lire aussi

Santé

La viande aux hormones

Les animaux d'élevage qui se retrouvent dans nos assiettes sont parfois dopés aux hormones.
Marine Corniou 11-11-2013
Santé

Insomnie: Comment mieux dormir?

Vous n’êtes sûrement pas seul(e) à vous le demander. Selon les résultats de l’Enquête canadienne sur les mesures de la santé (ECMS) pour la période allant de 2007 à 2013, 43 % des hommes et 55 % des femmes de 18 à 64 ans ont déclaré avoir de la difficulté à trouver le sommeil ou à rester endormis.
Annie Labrecque 17-05-2018
Santé

Autisme: une intervention en bas âge impliquant les parents est efficace

Une étude britannique a évalué les symptômes d'enfants autistes six ans après qu'ils eurent participé à une intervention intégrant leurs parents.