Publicité
Santé

Les ados qui vapotent sont deux fois plus nombreux à commencer à fumer

19-09-2017

Alors qu’on voit de plus en plus d’adeptes de la cigarette électronique, une récente analyse de la consommation des jeunes Canadiens montre que les adolescents qui ont déjà vapoté sont deux fois plus nombreux à commencer à fumer.

L’Enquête canadienne sur le tabac et les drogues chez les élèves de 2014-2015, qui comprend les données sur plus de 25 000 personnes, a été utilisée pour réaliser cette étude publiée dans Preventive Medicine.

Les chercheurs de l’Université de Waterloo en Ontario et de l’École de médecine de l’Université Wake Forest, aux États-Unis, ont révélé que 10% des étudiants ont déjà essayé la cigarette électronique. Plus précisément, ce sont 12,5% des étudiants de la 10e à la 12e année et 7,3% chez ceux de la 7e à 9e année.

Sans établir un rapport de cause à effet, cette étude s’en tient à observer que les jeunes qui ont essayé la cigarette électronique ou qui vapotaient régulièrement étaient deux fois plus nombreux par la suite à avoir commencé à fumer.

Au Québec, il est interdit de vendre, d’acheter ou de donner une cigarette électronique, ou autre produit du tabac à une personne de moins de 18 ans.

Par ailleurs, une étude de la Société canadienne du cancer réalisée avec les données de 2012-2013 révélait que plus d’un élève sur trois au secondaire au Québec avait déjà essayé la cigarette électronique.

 

Publicité

À lire aussi

Santé

Pour une médecine sans douleur

La majorité des patients souffrent inutilement. Pourtant, les médecins savent très bien comment les soulager.
Pascale Millot 30-05-2011
Santé

Prévenir l’obésité avant la naissance

Et si on pouvait prévenir l’obésité infantile en intervenant dès la grossesse, avant même que l’enfant soit né?
Marine Corniou 09-05-2018
Santé

Le vaccin contre la grippe est-il inefficace?

L’efficacité du vaccin contre la grippe saisonnière laisse à désirer. À mesure que les études dévoilent ses failles, les scientifiques s’interrogent sur la pertinence de ce rituel annuel. Le constat est unanime: il y a urgence à mettre au point un meilleur vaccin!
Marine Corniou 05-10-2017