Publicité
Santé

Les effets nocifs du sucre étouffés par l’industrie

28-11-2017

Crédit photo

Cette découverte réalisée par des chercheurs de l’Université de Californie à San Francisco a été publiée dans PLOS Biology. Elle fait suite à une première annonce révélant que ces documents internes indiquaient que l’organisme avait secrètement financé une étude au milieu des années 1960 qui minimisait les preuves liant la consommation de sucre aux maladies coronariennes. Cette étude disait que les microbes intestinaux pouvaient expliquer pourquoi les rats nourris au sucre avaient de plus hauts taux de cholestérol que ceux nourris à l’amidon, tout en rejetant la pertinence des études animales pour comprendre la maladie humaine.

Les chercheurs révèlent maintenant que l’ISRF avait lancé en 1968 une étude sur les rats baptisée Project 259 pour mesurer les effets nutritionnels des bactéries du tube digestif lors de la consommation de saccharose, en comparaison avec l’amidon. Les résultats ont finalement indiqué que les bactéries intestinales chez le rat pouvaient en fait aider à atténuer les impacts négatifs du sucre sur la santé cardiovasculaire. De plus, cette recherche montrait que le risque de développer un cancer de la vessie était augmenté avec la consommation de sucre.

Peu de temps après que l’ISRF ait pris connaissance de ces résultats alors que l’étude était sur le point d’être terminée, elle a cessé de financer les travaux et aucun résultat n’a finalement été publié. La dissimulation de faits scientifiques n’est pas isolée, et elle a été dénoncée dans l’industrie du tabac, du pétrole, de l’agrochimie et de l’agroalimentaire de nombreuses fois.

Depuis, les recherches sur les dommages du sucre sur la santé se poursuivent. Des chercheurs ont entre autres montré récemment, après un projet de recherche de 9 ans, comment le sucre stimule la croissance de tumeurs cancéreuses.

 

Publicité

À lire aussi

Santé

Les enfants les plus vulnérables peuvent fréquenter les services de garde depuis plusieurs semaines

L'information a peu circulé dans la population et auprès de certains intervenants.
Marine Corniou 04-05-2020
Santé

COVID-19 et Italie: non, ce n’est pas la faute aux immigrants chinois

On ignore qui fut la première personne à l’origine de l’éclosion dans le nord de l’Italie, et il est fort possible que nous ne le sachions jamais.
Santé

Combien de temps va durer la pandémie de COVID-19?

La pandémie pourra durer aussi longtemps qu’on n’aura pas trouvé un vaccin ou un médicament très efficace.
Isabelle Delorme 08-04-2020