Publicité
Sciences

Guide pour suivre l’évolution des vaccins

11-09-2020

Image: Miguel Á. Padriñán/Pixabay

Pour beaucoup d’experts en santé publique, le vaccin contre la COVID-19 est notre meilleure stratégie pour mettre fin à la pandémie. Alors que la mise au point d’un nouveau vaccin prend en général de 10 à 15 ans, des efforts colossaux sont consentis partout sur la planète pour mettre sur le marché un ou plusieurs vaccins anti-SARS-CoV-2 d’ici moins d’un an (voir COVID-19: la quête accélérée d’un vaccin). Plus de 150 candidats sont dans la course, dont 38 qui font l’objet d’essais cliniques chez l’humain en date du 10 septembre.

Pour être homologué, un candidat-vaccin doit d’abord être testé chez des animaux (phase pré-clinique). Si les résultats sont encourageants, on injecte ensuite le vaccin à une cinquantaine de personnes pour s’assurer qu’il n’est pas toxique (phase I). Les essais de phase II (sur 50 à 500 volontaires) servent à confirmer que le vaccin suscite une réponse immunitaire et qu’il est sécuritaire. On détermine aussi le dosage et le nombre optimal d’injections. Viennent enfin les essais de phase III, qui visent à prouver l’efficacité du vaccin chez plusieurs milliers de personnes à risque. Dans le but de compresser les phases de tests, certaines équipes mènent en parallèle les essais de phase I et II ou II et III.

Nous vous proposons la liste des candidats les plus avancés, actuellement évalués en phase III (ou sur le point de l’être) et recensés par l’Organisation mondiale de la santé. Quatre d’entre eux avaient fait l’objet d’un article ici : COVID-19 : quatre vaccins prometteurs prêts pour la phase 3

Pour rappel, plusieurs stratégies sont envisagées et détaillées ici (Vaccins contre la COVID-19 : quelles sont les stratégies à l’étude?) :

  • Vaccins vivants atténués
  • Vaccins inactivés
  • Vaccins sous-unitaires
  • Vecteurs viraux
  • Vaccins à ADN et ARN

Publicité

À lire aussi

Sciences

La science des bières de fermentation spontanée

Le Québec brassicole se lance dans l'aventure des bières de fermentation spontanée. Bactéries et levures sauvages, au boulot !
Joël Leblanc 18-12-2018
Sciences

Des baleines pourraient fréquenter les abysses visés par l’industrie minière

Des traces découvertes à 4000 m sous l’eau suggèrent que la biodiversité des plaines abyssales est bien plus importante que ce qu’on pensait...
Marine Corniou 25-09-2018
Les 10 découvertes de 2014

[5] Pétrole à haut risque

L’éventuelle exploitation de l’or noir du golfe Saint-Laurent menacera-t-elle vraiment l’environnement? Des chercheurs ont simulé le scénario du pire. Leurs résultats sonnent comme un avertissement.
Québec Science 03-12-2014