Publicité
Sciences

Ig Nobel 2019: coquerelle, caca de wombat et autres recherches loufoques

13-09-2019

Le wombat. Photo: Wikimedia Commons

La traditionnelle cérémonie des Ig Nobel, qui en est à sa 29e édition, n’a vraiment rien d’ennuyant.

Cette cérémonie, qui se veut un clin d’œil aux prix Nobel (qui seront remis en octobre), célèbre la science qui fait rire et réfléchir.

Encore une fois cette année, les chercheurs ne boudent pas leur plaisir : tous ou presque acceptent en mains propres leur trophée Ig Nobel ainsi qu’une bourse individuelle d’un montant de 10 trillions de dollars (en devises zimbabwéennes, ce qui ne correspond pas à grand-chose) et prononcent un bref discours.

Voici quelques prix qui ont retenu l’attention :

Ig Nobel en biologie : les coquerelles mortes agissent différemment de celles qui sont vivantes

Cela semble une évidence. Mais un groupe de chercheurs internationaux (Singapour, Chine, Australie, Pologne, États-Unis et Bulgarie) a souligné une différence supplémentaire. Exposés à un champ magnétique, certains insectes finissent par se magnétiser. C’est le cas des coquerelles. Cependant, cette dynamique change lors de la mort de l’insecte.

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont placé des coquerelles vivantes et mortes dans un appareil produisant un champ magnétique et ont ensuite mesuré leur degré d’aimantation. La coquerelle vivante se démagnétise en 50 minutes environ, tandis que la magnétisation de la coquerelle morte prend fin en une quarantaine d’heures. En déposant cette dernière sur la surface d’un réfrigérateur, par exemple, elle y reste collée comme un aimant.

Ig Nobel en anatomie : il y a un testicule plus chaud que l’autre

Dans la littérature scientifique, il ne semble pas y avoir de consensus sur la température des testicules: est-elle uniforme ou différente d’une glande à l’autre? Pour y remédier, des chercheurs français ont fait appel à de braves facteurs et chauffeurs d’autobus pour mesurer la température de leurs testicules, d’abord nus puis ensuite vêtus, dans différentes positions. Selon leurs observations, lorsque vêtu, le testicule gauche est effectivement plus chaud que le droit. Cette différence de température pourrait contribuer à l’asymétrie physique des organes génitaux mâles.

Ig Nobel en économie : certains billets de banque facilitent la propagation de bactéries dangereuses

Les billets et la monnaie représentent le transport en commun des bactéries. Puisque l’argent transite d’une main à l’autre, il peut être un vecteur de maladie. Des chercheurs de la Turquie, de l’Allemagne et des Pays-Bas ont examiné la survie de trois types de bactéries (E. coli, Staphylococcus aureus et Enterococcus résistant à la vancomycine, un antibiotique) sur sept billets de banque provenant de pays différents. Ils ont aussi testé si ces bactéries étaient transmises à une autre personne lorsque les billets étaient manipulés.

Le verdict? Ce sont les billets de la Roumanie, le leu roumain, qui sont les plus susceptibles de transmettre les bactéries avec deux souches bactériennes. Le dollar canadien se taille aussi place dans ce palmarès d’«argent sale» pour deux des trois bactéries testées. La monnaie la plus propre? La kuna, en Croatie.

Les polymères seraient en cause. En effet, certains pays intègrent ces molécules dans la composition de leurs billets de banque pour donner à ces derniers une plus grande résistance et durabilité… et, sans le vouloir, une petite touche bactérienne.

Ig Nobel en physique : comment et pourquoi les wombats font des cacas en forme de cube

Le wombat, un marsupial herbivore d’Australie, possède un intestin dont la paroi est élastique à certains endroits. Au fur et à mesure du transit intestinal, il se forme… des cubes d’environ 2 cm. Un «exploit» unique dans le monde animal! Les wombats délimitent leur territoire avec leurs crottes qu’ils érigent en monticules. Une stratégie facilitée par les cubes qui s’empilent plus aisément que des sphères.

Fait inusité, deux chercheurs de cette équipe ont reçu un précédent Ig Nobel en 2015. Ils avaient conclu que tous les mammifères avaient la capacité de vider leur vessie en moins de 21 secondes.

>>> Découvrez les autres récipiendaires des prix Ig Nobel

Visionner la cérémonie des Ig Nobel :

Publicité

À lire aussi

Sciences

Lascaux à Montréal

Les célèbres fresques de Lascaux, fantastique trésor de l’humanité, seront bientôt présentées au Centre des sciences de Montréal. Québec Science vous révèle, en avant-première, les préparatifs de cette exposition sans précédent.
Pedro Lima 17-02-2014
Sciences

Un nouveau boson?

De nouveaux résultats obtenus au CERN laissent croire à l'existence d'une nouvelle particule.
Marine Corniou 15-12-2015
Les 10 découvertes de 2010

Foresterie: vive la diversité !

L’industrie forestière a toujours cru que le meilleur moyen d’augmenter la productivité des arbres était de reboiser avec une seule espèce, comme l’épinette. Elle avait tout faux.
Catherine Dubé 07-01-2011