Publicité
Société

100 % des piscines publiques contiennent de l’urine

02-03-2017

Les gens font-ils pipi dans les piscines publiques? Selon un sondage mené il y a quelques années, seul un adulte sur cinq (19 %) se serait déjà adonné à ce geste irrespectueux.

Le phénomène pourrait néanmoins être bien plus répandu, rapporte un groupe de chercheurs canadiens de l’Université de l’Alberta dans une étude publiée cette semaine dans Environmental Science & Technology Letters.

Pour arriver à cette conclusion, les scientifiques ont mis au point un test qui permet de mesurer la concentration d’acésulfame de potassium dans l’eau. Cet édulcorant, couramment utilisé dans la fabrication d’aliments transformés, est largement consommé, chimiquement stable et complètement évacué dans l’urine.

Bref, il est un témoin parfait.

Âmes sensibles et baigneurs dédaigneux, la lecture de la suite de cet article pourrait vous choquer.

Sur les 250 échantillons collectés dans 23 piscines et 8 spas de deux villes canadiennes, 100 % se sont avérés être positifs. Dans certains cas, les concentrations échantillonnées excédaient de 570 fois celles mesurées dans l’eau du robinet!

Dans un second volet de l’étude, les chercheurs ont analysé les eaux de deux piscines publiques canadiennes pendant trois semaines. Ils ont découvert que les utilisateurs y ont excrété 30 litres d’urine, soit 1,5 litre par jour en moyenne, dans un petit bassin. Dans une piscine de taille moyenne, c’est 75 litres d’urine, pour une moyenne de 3,5 litres par jour.

Cette étude met sérieusement à mal le mythe voulant que le chlore et les désinfectants utilisés dans les piscines publiques « éliminent » l’urine. Au contraire : lorsque mélangées, ces substances forment un dangereux cocktail chimique qui provoque de l’asthme et des irritations respiratoires.

Publicité

À lire aussi

Société

Êtes-vous optimiste, pessimiste, confiant ou envieux?

Selon une nouvelle étude menée, publiée dans Science Advances, la plupart des gens se classent dans l'une de ces 4 catégories.
Marine Corniou 23-09-2016
Société

Autisme: un monde oublié?

Le Québec n’a pas encore pris tous les moyens pour relever le défi de l’autisme. En particulier chez les adultes, estime Jo-Ann Lauzon de la Fédération québécoise de l’autisme. Entrevue.
Dominique Forget 31-03-2015
EN PARTENARIAT AVEC L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC
Société

Vaincre les biais de l’intelligence artificielle

Des biais discriminatoires à la collecte d’informations personnelles, l’intelligence artificielle est loin d’être neutre. Comment veiller à ce que les robots respectent nos droits fondamentaux ?