Publicité
02-06-2018

Innover est devenu incontournable, mais les entrepreneurs ne savent pas 
toujours comment s’y prendre. Et si le Réseau Trans-tech venait en renfort ?

Il y a quelques années, l’entreprise Dental Wings a mis au point une sonde intraorale, qui numérise en 3D les empreintes dentaires. Elle avait son prototype, mais ne disposait d’aucune chaîne de production à haut rendement pour assembler ses sondes. Dental Wings est donc allée frapper à la porte d’Optech, un centre collégial de transfert de technologie (CCTT) en optique photonique. Ensemble, ils ont réalisé et intégré la ligne de production en 18 mois.

Optech est l’un des 49 CCTT présents à l’échelle du Québec. Ces organismes ont pour mission d’accompagner les entreprises, en particulier les PME, dans leur démarche d’innovation.

« Environ 1 400 experts sont présents dans les CCTT pour mettre leur savoir au service des entreprises et des organisations, et ainsi jouer un rôle dans le développement socioéconomique du Québec », explique R. Mathieu Vigneault, président-directeur général du Réseau Trans-tech qui regroupe tous les CCTT. La plupart œuvrent dans des domaines techniques et scientifiques, mais six établissements mettent au point des pratiques sociales innovantes. Parmi ces derniers, on trouve le Centre d’études des conditions de vie et des besoins de la population (ÉCOBES), à Jonquière. Récemment, l’organisme a réalisé une recherche pour le compte de la Fédération des comités de parents du Québec afin de trouver les causes du décrochage scolaire dans les Laurentides. « Ce type d’expertise est unique dans la province », croit M. Vigneault.

Les CCTT facilitent aussi les changements technologiques, comme le virage numérique qui donne actuellement des maux de tête à de nombreux gestionnaires. Pour réaliser l’opération avec succès, l’entreprise familiale Confection C. Cliche, qui produit entre autres des vêtements en tricot, a fait appel à Vestechpro, un CCTT spécialisé dans l’industrie de l’habillement. Après avoir aidé l’entreprise à cartographier la chaîne de production, Vestechpro a évalué les besoins et suggéré l’adoption d’un progiciel de gestion intégré afin que les cadres puissent suivre les activités en temps réel.

« Les CCTT n’ont pas de produits à vendre, mais ils proposent les solutions les plus pertinentes présentes sur le marché, ce qui est apprécié des entreprises », précise M. Vigneault.
Le Réseau Trans-tech, qui célèbre ses 25 ans cette année, réalise environ 9 000 projets par année auprès de 4 500 entreprises. Plusieurs ont donc pris l’habitude d’avoir recours aux services des CCTT quelques fois par année. « Elles le prévoient dans leur budget annuel pour s’assurer de rester innovantes », explique R. Mathieu Vigneault.

En moyenne, les projets sont bouclés en trois mois. « Les CCTT sont rapides, flexibles, parlent le même langage que les PME et arrivent vraiment à développer des solutions concrètes pour répondre à leurs besoins », constate Marie Thibault, gestionnaire au Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), l’un des partenaires des CCTT.

Les résultats sont au rendez-vous : les CCTT ont généré près de 1,3 milliard de dollars en valeur ajoutée dans l’économie québécoise, a révélé une étude de KPMG en 2014. Et les efforts se poursuivent alors que le gouvernement du Québec a annoncé dans son dernier budget un investissement supplémentaire dans les CCTT de 20 millions de dollars en trois ans et la création d’une dizaine de CCTT.

La production de ce reportage a été rendue possible grâce au soutien du Réseau Trans-tech.

Sur la photo: R. Mathieu Vigneault, président-directeur général du Réseau Trans-tech. Photo: Louise BIlodeau

Publicité

À lire aussi

Société

La science du goût en 8 bouchées

Des chercheurs font de chaque bouchée une expérience scientifique. Ouvrez grand !
EN PARTENARIAT AVEC L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC
Société

Place à la voiture intelligente

Des véhicules autonomes circuleront un jour sur nos routes. D'ici là, ces dernières doivent être en mesure d'éviter les collisions et d'affronter les rigueurs de l'hiver.
Maxime Bilodeau 28-03-2019
Société

Sommes-nous faits pour vivre en couple ?

Qu'est-ce que l'amour? Chimère hollywoodienne? Pulsion primaire? Le couple prend-il racine dans notre imaginaire, notre culture, nos hormones, nos émotions ou nos gènes?
Kenza Bennis 28-03-2016