Publicité
Société

La marche pour la science contre Trump

27-01-2017

Sans surprise, le président Donald Trump n’est pas un fervent défenseur des faits scientifiques (voir ses positions sur la science). Depuis le début de son mandat, il a multiplié les atteintes à la science et aux scientifiques, commençant par supprimer toute mention relative aux changements climatiques sur le site web de la Maison-Blanche.

Son administration cherche désormais à entraver la liberté de communication des agences gouvernementales, dont l’EPA (Environment Protection Agency) et le Département de l’Agriculture, et a demandé aux employés de ne plus parler directement aux médias.

L’EPA a également des inquiétudes quant au maintien des recherches sur les changements climatiques au sein de l’organisation; l’équipe présidentielle aurait fait part de son intention de supprimer leurs pages Internet sur ce sujet.

La résistance s’organise. Plusieurs « marches pour la science » sont prévues, dont une à Montréal. (Mise à jour: elles auront lieu le 22 avril.)

Pour suivre l’évolution de l’organisation à Washington, rendez-vous sur le site web March for Science, ou sur le compte Twitter (@ScienceMarchDC).

Enfin, de nombreux comptes Twitter ont vu le jour pour combattre Trump par de vraies nouvelles, puisqu’il semble que les agences scientifiques fédérales soient limitées dans leur communication.

Photo: Wikicommons, Gage Skidmore

Publicité

À lire aussi

Société

La science du goût en 8 bouchées

Des chercheurs font de chaque bouchée une expérience scientifique. Ouvrez grand !
Société

Il y a de la place pour plus de femmes en recherche

En cette Journée internationale des femmes, l'UNESCO veut accroître la présence numérique des femmes dans l'encyclopédie Wikipédia.
Annie Labrecque 07-03-2018
EN PARTENARIAT AVEC L'UNIVERSITÉ DU QUÉBEC
Société

L’IA révolutionne le secteur manufacturier

Pour mieux surveiller et contrôler en temps réel leurs activités, des entreprises manufacturières se tournent vers l'intelligence artificielle, avec l'aide de scientifiques.
Martine Letarte 28-03-2019