Publicité
Société

Quand un tableau en cache un autre

16-08-2016

Ce n’est pas un scoop, les peintres réutilisaient souvent leurs toiles déjà peintes pour y dessiner un nouveau chef d’oeuvre. On savait depuis 1922 que le « Portrait de femme » du peintre impressionniste français Edgar Degas, peint aux alentours de 1880, dissimulait un autre portrait, qui affleurait sous la surface.

Le mystère vient d’être levé grâce à des scientifiques australiens qui ont « scanné » la toile aux rayons X pour y révéler le visage d’une jeune femme qui pourrait être Emma Dobigny, l’une des muses du peintre. Le travail a été mené en collaboration avec la National Gallery of Victoria in Melbourne où se trouve le tableau.

Pour y parvenir, l’équipe de Daryl Howard, du Australian Synchrotron, a utilisé un faisceau de rayons X très puissant qui a permis de « lire » le tableau avec une précision inédite. Une technique unique, beaucoup plus efficace qu’un passage aux rayons X classique.

« Le faisceau du synchrotron australien, qui est un million de fois plus lumineux que le Soleil, a permis de mesurer la position exacte des différents mélanges de pigments utilisés par le peintre millimètre carré par millimètre carré », explique le chercheur dans le communiqué de presse.

La résolution est telle qu’on peut distinguer les traces des poils du pinceau… À quand d’autres trouvailles?

Image: Scientific Reports ISSN 2045-2322

Publicité

À lire aussi

Société

Redéfinir le travail pour vaincre l’épuisement professionnel

Au Canada, l’épuisement professionnel est à l’origine de près de la moitié des prestations d’invalidité.
Québec Science 02-10-2012
Société

Trop de hot-dogs sur Terre

Ce n'est plus seulement une question de santé ou de goût. La production industrielle de la viande bon marché menace la planète. Pouvons-nous y faire quelque chose ?
Jean-Pierre Rogel 23-11-2015
Société

Les rues du monde entier deviennent de moins en moins connectées

Les rues des villes sont de moins en moins interreliées, limitant le transport en commun, selon une étude.
Annie Labrecque 17-02-2020