Publicité
Encyclo

La langue des colibris : une micropompe à nectar

10-07-2020

Image : SundryPhotography depositphoto

Pendant l’été, tu as sûrement déjà observé des colibris, ces minuscules oiseaux hyperactifs, se nourrir du nectar des fleurs. Leur mode de vie leur demande beaucoup d’énergie et ils doivent être capables de se nourrir très rapidement. Pendant longtemps, les biologistes ont pensé que leur langue permettait de faire remonter le nectar vers le bec par un phénomène physique tout simple de capillarité. En réalité, celle-ci agit comme une petite pompe très rapide !

C’est une étude de cinq ans, menée sur près de 18 espèces de colibris, qui a levé le voile sur la question. Jusqu’alors, les rares études existantes portaient sur des colibris élevés en laboratoire. Les biologistes avaient alors remarqué que les oiseaux-mouches aspiraient parfois le nectar par capillarité grâce aux tout petits sillons présents sur leur langue. En effet, dans des tubes extrêmement fins, certains liquides sont capables de monter malgré la gravité, on parle d’ascension capillaire. Pourtant, dans l’étude menée sur la vingtaine de colibris en milieu naturel, les biologistes ont observé que les oiseaux-mouches n’utilisent presque jamais la capillarité pour aspirer le nectar !

Pour mener à bien leurs observations, les scientifiques ont conçu de fausses fleurs transparentes en plastique contenant du nectar. Ils ont ensuite filmé avec des caméras très performantes les colibris lorsqu’ils venaient se nourrir. En analysant les vidéos au ralenti, les biologistes ont constaté que la langue des colibris, normalement tubulaire à son extrémité, s’aplatit pour atteindre le nectar de la fleur, avant de reprendre à nouveau sa forme initiale. Ce mouvement agit comme une micropompe en attirant le liquide dans les « tubes » de la langue. Puis il répète l’action à une vitesse hallucinante ! Les colibris réalisent ce mouvement environ 14 fois par seconde !

En se nourrissant, les colibris participent à la pollinisation des plantes. Et pour les biologistes, une découverte comme celle-ci leur apporte de nouveaux éléments sur la façon dont les plantes et les colibris ont co-évolué !

Publicité

À lire aussi

Encyclo

À la recherche d’extraterrestres

Des humanoïdes verts au langage étrange survolent la Terre à bord d’une soucoupe volante : un scénario peu probable, mais les astrobiologistes ne perdent pas espoir pour autant! La quête de vie extraterrestre s’annonce toutefois complexe et dispendieuse.
Québec Science 19-09-2019
Encyclo

Sang, bon sang

Tu te balades à vélo à pleine vitesse et tu prends une courbe un peu trop rapidement... Tu chutes. Rien de cassé, mais des éraflures sur les genoux. Heureusement, les quelques gouttes de sang qui perlent contiennent tout ce qu’il faut pour remédier à la situation !
Québec Science 09-05-2014
Encyclo

Combattre les moustiques par la science

Une armée de moustiques qui convoite ton sang, c’est le cauchemar que nous vivons tous en été. Savais-tu cependant qu’il existe un traitement biologique pour combattre les populations d’insectes piqueurs?
Québec Science 02-11-2018