Publicité
Professions

Astronaute

18-05-2014

On a visité la Lune, on envoie des sondes dans tout le système solaire, on posera un jour les pieds sur Mars… à nous l’espace !

Les engins robotisés peuvent explorer bien des recoins de l’univers. Mais dans certains cas, le travail peut seulement être fait par des humains.

Ces voyageurs de l’espace, on les appelle des astronautes. Le métier est exigeant, mais il fait voir les étoiles d’un peu plus près.

Études

Sur les bancs d'école…
David Saint-Jacques a un baccalauréat en génie physique de l’école Polytechnique de Montréal, un doctorat en astrophysique et un autre doctorat en médecine de l’Université Laval.

Il n'existe pas vraiment de formation pour devenir astronaute. Le métier s'apprend une fois qu'on a été sélectionné dans une agence spatiale (comme l'Agence Spatiale Canadienne ou la NASA américaine).

Les critères de sélection sont nombreux et exigeants, mais côté scolaire, il faut avoir complété au moins un baccalauréat dans n'importe quelle discipline scientifique.

Comme un équipage doit être polyvalent, les agences spatiales recrutent des astronautes aux formations très diversifiées. L'important, c'est de choisir une science qu'on aime.

Et après ?
Au Canada, c'est l'Agence Spatiale Canadienne qui recrute et forme les astronautes. Par la suite, il est possible de travailler dans les agences spatiales d'autres pays qui « s'échangent » des astronautes pour des périodes plus ou moins longues : les États-Unis, la Russie, l'Europe…

Dans un avenir rapproché, le tourisme spatial et les vols spatiaux privés auront peut-être besoin d'astronautes pour piloter les vaisseaux.

Publicité

À lire aussi

Professions

Électronicien

Grâce aux appareils électroniques, tu peux naviguer sur le Web comme sur la mer… mais que faire quand la technologie te fait faux bond? Pas besoin de retourner à l’âge de pierre, l’électronicien est là pour résoudre les pannes!
Québec Science 21-12-2018
Professions

Ingénieur en géologie

Sous nos pieds se cachent peut-être des ressources insoupçonnées. Un mystère pour nous, mais pas pour l’ingénieur en géologie, spécialiste des sols et des sous-sols.
Québec Science 28-09-2015
Professions

Astrophysicienne

Tout le monde a déjà fait ça : lever le nez par une belle nuit sans nuages pour contempler le ciel. Étoiles, planètes, astéroïdes ont toujours fasciné les grands comme les petits. L’astrophysicien consacre son temps à étudier ces objets célestes.
Québec Science 02-08-2014