Publicité
Santé

Combien de temps dure un rhume? Une grippe?

17-05-2018

Commençons par une mise au point : le rhume et la grippe sont deux maladies différentes, causées par des virus différents. Surtout des rhinovirus dans le premier cas; des virus de la grippe, aussi appelée influenza, dans le second.

Les symptômes se ressemblent (congestion nasale, toux, fatigue), mais la grippe est généralement plus intense. Elle débute brutalement, entraîne souvent des maux de tête, une fièvre élevée, des frissons, des courbatures, et une sensation de malaise général. Elle est nettement moins fréquente que le rhume.

Cela dit, il n’est pas toujours simple de distinguer ces deux infections. La plupart du temps, le rhume dure de trois à sept jours, même si certains symptômes comme la toux ou les sécrétions nasales peuvent persister deux semaines. Pas étonnant qu’il n’y ait pas de durée précise, quand on sait qu’il existe près de 200 virus responsables du rhume et qu’un adulte en attrape facilement 2 à 6 par année. Chez les enfants de moins de 2 ans, c’est plutôt 8 à 10 !

La grippe, elle aussi, s’estompe en général au bout de trois à sept jours, mais la toux et la fatigue se prolongent souvent deux ou trois semaines. Rappelons qu’il existe un vaccin contre la grippe saisonnière, dont l’efficacité est toutefois modérée. (voir également notre article 70% d’efficacité pour le vaccin contre la grippe, publié en janvier 2019)

Quant à la croyance populaire selon laquelle le fait de prendre froid cause le rhume, la communauté scientifique la réfute, aucune étude n’ayant pu prouver la chose clairement. Quelques chercheurs affirment néanmoins que le froid diminue la réponse immunitaire aux infections, du moins chez la souris. En 2005, un chercheur britannique a demandé à 180 volontaires de plonger leurs pieds dans des bols d’eau glacée pendant 20 minutes. Quelques jours plus tard, ils étaient 29 % à rapporter des symptômes de rhume, contre 9 % de ceux dont les pieds étaient restés chauds. Selon l’auteur, avoir froid aux pieds entraînerait une constriction des vaisseaux sanguins, y compris dans le nez, ce qui diminuerait la quantité de globules blancs présents pour faire rempart aux virus. Une théorie qui, toutefois, est loin de faire l’unanimité.

 

Cet article fait partie d’un dossier répondant aux 50 questions de santé les plus fréquemment entrées par les Québécois dans le moteur de recherche Google. Pour accéder à toutes les questions de santé, cliquez ici.

 

 

Cet article a été mis à jour en février 2019 pour inclure le lien vers l’article 70% d’efficacité pour le vaccin contre la grippe.

Publicité

À lire aussi

Santé

Dossier spécial: La mort sous le microscope

Phénomène redouté, la mort reste mal comprise par la science. Est-elle vraiment la fin de toute activité biologique?
Québec Science 29-03-2018
Santé

L’âge de l’homme influence le succès de la fécondation in vitro

L’homme ne vit pas de ménopause comme la femme, mais il n’en demeure pas moins que plus il vieillit, plus le taux de succès de traitements en fécondation in vitro décline.
Martine Letarte 18-07-2017
En partenariat avec l'Université du Québec
Santé

Le dopage, d’hier à aujourd’hui

Le monde du sport est gangrené par le dopage, et ce malgré l'émergence de méthodes de dépistage sophistiquées dans les dernières décennies. Retour historique sur une lutte sans trêve.
Maxime Bilodeau 15-11-2018