Publicité
Santé

Comment prévenir le cancer?

12-05-2018

Comment prévenir le cancer? Bonne question, sachant qu’en moyenne, « au Québec, toutes les 10 minutes, quelqu’un apprend qu’il est atteint d’un cancer et, toutes les 24 minutes, quelqu’un en meurt. » Cette phrase, qu’on peut lire sur le site de la Fédération québécoise du cancer, permet de saisir l’ampleur du fléau.

Au cours de sa vie, un Canadien sur deux sera atteint d’un cancer, et cette affection est désormais la première cause de mortalité dans de nombreux pays. Est-ce pour autant une fatalité ? En partie seulement.

En résumé, le cancer est causé par une accumulation de mutations génétiques au sein d’une cellule, dues à l’âge, au hasard ou à certains facteurs environnementaux, qui conduisent à une prolifération cellulaire incontrôlée. Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), de 30 % à 50 % des cas de cancer sont évitables, à condition d’agir sur certains facteurs
de risque.

  • Le tabagisme

La cigarette demeure, dans le monde, le facteur de risque le plus important, responsable d’environ 22 % du total des décès dus au cancer. Au Canada, le cancer du poumon, principalement dû au tabac, représente 14 % de tous les nouveaux cas de cancer.

  • L’alcool

Environ 5 % des cas de cancer sont attribuables à la consommation d’alcool. « Prendre en moyenne un verre d’alcool par jour augmente le risque de décès lié au cancer de la cavité buccale et du pharynx de 42 %, et prendre deux verres par jour augmente ce risque de 96 % », rappelait l’organisme Éduc’Alcool en mars 2018, précisant toutefois que les risques absolus de développer ces cancers restent faibles.

  • Le surpoids et l’obésité

Il existe un lien avec de nombreux types de cancer tels ceux de l’œsophage, du côlon, du rectum, du sein, de l’endomètre et du rein, rappelle l’OMS.

  • Le régime alimentaire

On a fait l’exercice : en 4 minutes de recherche sur Google, on a dénombré 26 « aliments anticancéreux», aussi divers que l’ail, les champignons, les courges ou le vin rouge. Le Web a beau foisonner de conseils sur les régimes à adopter pour prévenir le cancer, peu d’entre eux reposent sur des études scientifiques. Il faut dire qu’il n’est pas facile d’établir un lien entre un aliment précis et la protection contre le cancer, car la carcinogenèse est complexe et s’étale sur de nombreuses années, et que l’alimentation est, par définition, variable. Il existe tout de même un certain consensus : alors qu’une diète riche en fruits et légumes est associée à un risque moindre de cancer, la consommation excessive de viandes rouges, de charcuterie et d’aliments trop salés est associée à un risque accru de cancer colorectal. Enfin, notons que les compléments alimentaires à base de bêtacarotène (pourtant souvent présentés comme anticancéreux) peuvent, à fortes doses, augmenter le risque de plusieurs cancers, en particulier chez les fumeurs.

  • Le manque d’exercice

La pratique d’une activité physique régulière réduit le risque relativement à plusieurs cancers, notamment ceux du côlon, du sein, du poumon et de l’endomètre.

  • Certaines infections

Dans le monde, 22 % des décès par cancer sont dus à des agents infectieux, en particulier les virus de l’hépatite B et C, et le papillomavirus. Dans les pays développés, ce pourcentage chute à 6 %, notamment grâce à la vaccination.

  • L’environnement

La pollution de l’air, de l’eau et des sols est en cause dans 1 % à 4 % de tous les cancers, selon l’OMS.

Cet article fait partie d’un dossier répondant aux 50 questions de santé les plus fréquemment entrées par les Québécois dans le moteur de recherche Google. Pour accéder à toutes les questions de santé, cliquez ici.

 

Publicité

À lire aussi

Santé

La psychiatrie en folie!

Vous mangez trop, vous passez de trop nombreuses heures sur Internet, vous vous emportez au volant? Selon la nouvelle mouture du DSM – la bible des psychiatres –, vous pourriez souffrir d’un trouble mental!
Camil Bouchard 02-03-2012
Santé

RU 486: Le droit des femmes progresse au Canada

Vingt-cinq ans après la France et la Chine, le Canada vient d'autoriser la pilule abortive.
Marine Corniou 03-08-2015
Santé

VIH : viser la rémission

Le virus du sida défie le monde de la recherche depuis plus de trois décennies. Voici le bilan de l’Alliance francophone des acteurs de santé contre le VIH.
Boureima Sanga 14-05-2014